SONDAGE BFMTV – Sécurité: 2 Français sur 3 considèrent que la situation s’est dégradée ces dernières années – BFMTV

Spread the love

Le chef de l’État, avec une interview au Figaro et une visite à Montpellier lundi, a lancé une offensive sur le terrain de la sécurité.

Une interview au Figaro et une visite à Montpellier lundi consacrés à la sécurité: Emmanuel Macron se positionne, à un an de l’élection présidentielle. Quatre ans après son arrivée à l’Élysée, les Français sont toutefois majoritaires à ne pas juger positivement son bilan en la matière.

Selon notre sondage L’Opinion en direct réalisé par Elabe et publié ce mercredi, ils sont 65% à juger que le bilan sécuritaire d’Emmanuel Macron est négatif. Un chiffre qui grimpe à 81% pour les électeurs de Marine Le Pen et à 79% chez ceux de Jean-Luc Mélenchon. Globalement, seuls les électeurs de l’ancien ministre de l’Économie dressent un bilan majoritairement positif de cet aspect de sa politique, avec 60%.

Perception d’une situation dégradée

Pour deux Français sur trois, nous apprend cette enquête d’opinion, la situation actuelle en matière de sécurité des biens et des personnes s’est dégradée depuis plusieurs années. Ils sont 65% à partager ce sentiment, ce qui représente une hausse de sept points depuis le 30 août dernier.

Par ailleurs, 21% des personnes interrogées se disent souvent inquiètes pour leur propre sécurité ou celles de leurs biens, et 50% déclarent avoir cette impression de temps en temps.

Sondage Elabe pour BFMTV du 21 avril 2021
Sondage Elabe pour BFMTV du 21 avril 2021 © Elabe pour BFMTV

Opinion divisée sur les mesures à prendre

Pour enrayer ce sentiment d’insécurité, 51% des Français prônent une application réelle des peines prononcées lors des condamnations, et 43% veulent que le Code pénal soit durci, ce qui représente une diminution d’un point depuis le mois d’août dernier. 35% des personnes souhaitent que la présence policière sur le terrain soit renforcée.

À Montpellier lundi, Emmanuel Macron a promis de maintenir son objectif de 10.000 policiers supplémentaires d’ici 2022, et a assuré que “chaque Français verra(it) plus de bleu sur le terrain en 2022 qu’en 2017. Ça rassure les gens, ça dissuade les délinquants”, a-t-il soutenu. Interrogés sur cet engagement, 63% des Français jugent que cette hausse n’est pas crédible.

30% des personnes sondées veulent un renforcement des cours d’instruction morale et civique à l’école, et 22% souhaitent que la formation des policiers soit améliorée. Ils sont 21% à souhaiter un renforcement de la vidéosurveillance, 20% à prôner un meilleur équipement des forces de l’ordre, 17% à vouloir la construction de places de prison supplémentaires.

12% des sondés avancent également la piste du renforcement des services de renseignement et 7% défendent l’armement de la police municipale.

Sondage Elabe pour BFMTV du 21 avril 2021
Sondage Elabe pour BFMTV du 21 avril 2021 © Elabe pour BFMTV

Renforcer la législation contre le trafic de drogue

Alors qu’Emmanuel Macron a déclaré au Figaro vouloir “éradiquer par tous les moyens” les trafics de drogue et “ne laisser aucun répit aux trafiquants”, 79% des personnes interrogées par l’institut Elabe jugent que les peines en la matière ne sont pas suffisamment sévères, et 57% ont la même perception au sujet de la consommation de stupéfiants.

L’enquête pointe que les différentes générations n’ont pas le même point de vue sur ces questions: parmi les plus de 65 ans, 95% jugent que la répression n’est pas suffisante pour les trafics, et 68% pour la consommation. Des chiffres qui tombent respectivement à 46% vis-à-vis des trafics et 36% pour la consommation chez les 18-24 ans.

Dans des perspectives électorales, le nom de plusieurs personnalités a été testé concernant la sécurité. Il ressort qu’aucune de ces dernières ne rassemble sur ces questions la confiance de plus d’un Français sur trois: ils sont 32% à accorder leur confiance à Emmanuel Macron pour assurer leur sécurité, 31% vis-à-vis de Xavier Bertrand et 30% à l’égard de Marine Le Pen. Ils sont 26% à témoigner cette confiance à Valérie Pécresse, 20% à Anne Hidalgo, 19% à Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Dupont-Aignan, et 14% à Yannick Jadot.

Sondage réalisé par Elabe pour BFMTV, sur un échantillon représentatif de la population française. L’enquête a été réalisée par Internet les 20 et 21 avril 2021, selon la méthode des quotas.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV

Leave a Reply