Snap dévoile de « vraies » lunettes de réalité augmentée

Spread the love

Snap, l’éditeur de Snapchat, dévoile aujourd’hui ses premières « vraies » lunettes de réalité augmentée. Bien sûr, avec leur look « Cybertruck », ces lunettes Spectacles restent encombrantes et pas faciles à porter en société. Mais elles annoncent — du moins on l’imagine — le futur de la réalité augmentée qui mitonne dans les labos de Facebook et d’Apple.

Les verres intègrent deux écrans de guide d’ondes 3D qui affichent les expériences de réalité augmentée dans un champ de vision de 26,3 degrés. Avec une luminosité de 2 000 nits, ces écrans devraient pouvoir s’utiliser en plein cagnard. Deux appareils photo, deux hauts parleurs, quatre micros et un pavé tactile sur la branche de droite complètent la fiche technique. L’équipement au complet pèse 134 grammes.

Snap s’appuie sur la plateforme XR1 de Qualcomm, lancée en 2018. À cela s’ajoute le moteur spatial développé en interne qui mouline toutes les informations virtuelles et physiques. L’autonomie est très modeste : 30 minutes environ. Mais le constructeur a pensé à un étui de recharge portable.

Le monde à travers les nouvelles Spectacles AR.

« Les nouvelles Spectacles comprennent ce qu’il y a dans le champ de vision [de l’utilisateur] et suggèrent des Lenses pertinentes en se basant sur ce qu’il y a autour de vous », décrit Evan Spiegel, le patron de Snap. « Vous pouvez enregistrer la séquence et l’envoyer à vos amis ». En plus de l’affichage des Lenses, les lunettes suivent les mouvements de la tête sur six degrés (et avec une latence de 15 millisecondes), tout en interprétant le suivi des mains, ainsi que la reconnaissance de marqueurs et de surfaces.

Trop la classe 😎 (Snapchat propose une Lens pour porter virtuellement les nouvelles Spectacles).

Ce produit n’est pas pour le grand public : Snap le destine aux créateurs, ce qui n’est pas une mauvaise idée car ce sont eux qui feront le succès des futurs modèles grâce à leurs expériences AR. Sept d’entre eux ont été équipés et d’autres le seront incessamment, l’entreprise va aussi mettre en place un incubateur baptisé Ghost.

L’éditeur de Snapchat n’en est pas à ses premiers pas dans le domaine. Il a lancé trois générations de Spectacles, qui permettent d’enregistrer en vidéo ce qui se trouve autour de soi. Mais ce nouveau modèle va bien plus loin. Il ne reste plus qu’à en faire un produit désirable !

Leave a Reply