Smartphones : Oppo et Honor se lancent dans la course au pliable

Spread the love
Smartphones : Oppo et Honor se lancent dans la course au pliable

Si les smartphones pliables ne sont pas nouveaux, un fabricant et un seul a jusqu’ici trouvé la recette du succès commercial, à savoir Samsung. Et la recette prend : l’année dernière, le constructeur coréen a même réussi le tour de force de vendre quatre fois plus de smartphones pliables qu’en 2020, dépassant ainsi les prévisions des analystes.

Pour autant, la concurrence commence à chatouiller le leader du secteur alors que l’engouement pour les smartphones pliables commence à prendre plus d’ampleur. Oppo et Honor (anciennement une filiale de Huawei), tous deux basés en Chine, ont ainsi annoncé le lancement de modèles pliables en 2022 avec, respectivement le Find N et le Magic V.

Bien que ces deux modèles ne soient malheureusement disponibles qu’en Chine, ils offrent toutefois une nouvelle approche du design de la couverture de livre que le Z Fold de Samsung a popularisé. Ils sont également dotés d’un arsenal de fonctionnalités qui, dans certains cas, n’ont rien à envier à celles proposées par Samsung. Voici tout ce que vous devez savoir sur les deux derniers concurrents dans la course aux smartphones pliables et pourquoi ils sont importants à long terme.

publicité

Le Find N mise sur une ergonomie à toute épreuve

Oppo est présent dans le secteur des smartphones depuis un certain temps, mais son nom ne vous dit peut-être quelque chose que si vous êtes basé sur le Vieux Continent. Peut-être connaissez-vous mieux OnePlus, la société-sœur d’Oppo, qui, sans surprise, propose des expériences matérielles et logicielles assez similaires.

À la fin de l’année dernière, Oppo a lancé le Find N, un smartphone pliable qui, selon son chef de produit Pete Lau, présente un design plus pratique que l’aspect de télécommande affichée par le Galaxy Z Fold 3 de Samsung. Le Find N, une fois plié, ressemble et fonctionne comme un smartphone compact ordinaire, avec une diagonale d’écran de seulement 5,49 pouces. Ce facteur de forme plus compact peut à lui seul suffire à intéresser les amateurs.

Lorsqu’il est déplié, l’écran intérieur s’étend sur 7,1 pouces et ce dernier est fabriqué en LTPO, ce qui signifie qu’il peut se rafraîchir dynamiquement entre 1 et 120 Hz. L’appareil ne lésine pas non plus sur la puissance : le Find N est équipé d’un chipset Qualcomm Snapdragon 888, de 8/12 Go de RAM LPDDR5, de 256/512 Go de stockage et d’une batterie de 4 500 mAh.

Des caractéristiques (très haut) de gamme

En ce qui concerne l’appareil photo, Oppo a équipé l’appareil d’un capteur principal Sony IMX 766 de 50 mégapixels, d’un objectif ultra-large de 16 Mpx et d’un téléobjectif de 13 Mpx — un ensemble similaire à celui du Oppo Find X3 Pro. Grâce à l’écran extérieur lorsqu’il est déplié, il fait office de viseur pour les photos de selfie utilisant la configuration de la caméra arrière.

Outre son facteur de forme, une autre caractéristique distingue le Find N du Z Fold 3 : il s’agit de sa charnière. Basée sur le même principe que l’écran pliable du Motorola Razr, la charnière de flexion de l’Oppo fait en sorte que l’écran en verre se plie à un angle plus large. Le résultat est un pli moins prononcé, de quoi réduire à néant les critiques de certains utilisateurs du Z Fold. La charnière de flexion élimine également l’espace lorsque l’appareil est plié, ce qui devrait aider à empêcher la poussière et l’eau de s’infiltrer. Je dis “devrait” car le Find N n’est pas officiellement certifié pour la résistance à l’eau, contrairement au Z Fold 3. 

Seul hic, et de taille : le Find N d’Oppo est actuellement réservé à la Chine, où il est commercialisé au prix de départ de 7 699 yuans (environ 1 200 dollars) pour le modèle à 8 Go de RAM et 256 Go de mémoire. Au sens figuré, cela place le téléphone à près de 600 $ de moins que le Z Fold 3 de Samsung, qui s’est vendu au détail à 1 799 $, et dans une gamme de prix plus accessible pour les consommateurs grand public.

Bien que les utilisateurs hors de Chine ne pourront se le procurer par les moyens habituels, l’appareil fait figure de symbole et devrait faire beaucoup réfléchir du côté des équipes de Samsung. Outre son facteur de forme, c’est également son prix plus modique qui ne devrait pas manquer d’interpeller. De même, le Find N ouvre la voie à davantage de téléphones-tablettes pliables qui sont compacts et sans plis. Et si une sortie mondiale n’est pas à l’ordre du jour, la fusion continue entre Oppe et OnePlus nous laisse une lueur d’espoir pour un OnePlus pliable pour les masses.

Honor déboule avec son Magic V

Un autre appareil pliable qui cherche à croquer une part du gâteau de Samsung est le Honor Magic V, qui vient d’être annoncé. Le smartphone, qui est proposé dans une palette de couleurs élégantes, adopte une approche plus grande du design de la couverture de livre existante, littéralement. Lorsqu’il est fermé, l’écran aux bords incurvés s’étend sur 6,45 pouces d’un coin à l’autre. Et lorsqu’il est déplié, l’écran mesure 7,9 pouces, ce qui les place tous deux dans une position plus large que les écrans de 6,2 et 7,6 pouces du Z Fold 3.

Ces quelques décimales de pouces supplémentaires ne font pas tout. Honor a en outre réussi à intégrer le dernier processeur Snapdragon 8 Gen 1 de Qualcomm, 12 Go de RAM, 256/512 Go de stockage, une batterie double de 4 750 mAh qui prend en charge la charge rapide de 66 watts, et une configuration à trois appareils photo comprenant des objectifs de 50 mégapixels (principal, ultra-large, à spectre amélioré). De quoi faire du Magic V le champion des smartphones pliables en terme de caractéristiques techniques.

Comme l’Oppo Find N, le Honor Magic V utilise une charnière en forme de goutte d’eau pour réduire le froissement de l’écran pliable et créer une silhouette sans espace lorsque l’appareil est fermé. L’écran extérieur du téléphone est également doté d’un “verre nanocristallin” incurvé dont le PDG de Honor, George Zhao, a suggéré qu’il était “cinq fois plus résistant” lors d’une récente keynote.

A Oppo et Honor de jouer !

Le Honor Magic V sera mis en vente le 18 janvier au prix de départ de 9 999 yuans (environ 1 569 $) et, comme le Oppo Find N, il ne sera pour l’heure disponible qu’en Chine.

Bien que son prix ne soit pas sensiblement inférieur à celui du Z Fold 3 de Samsung, l’appareil de Honor pourrait s’imposer à l’avenir comme un concurrent de taille aux appareils de Samsung. D’autant que celui-ci affiche des caractéristiques très haut de gamme, y compris le chipset 2022 de Qualcomm, la recharge rapide qui chevauche la technologie du Z Fold 3 ainsi qu’une conception qui porte la durabilité à de nouveaux sommets.

Alors que le Oppo Find N et le Honor Magic V apportent des caractéristiques compétitives, il y a une pierre non retournée ici : le logiciel. En raison des limites de la pratique et de la nouveauté de ces appareils, il n’y a pas de position définitive sur la façon dont les deux appareils se comporteront au quotidien. Samsung avait lui-aussi du faire face à des problèmes d’optimisation des applications et de dimensionnement lors du lancement du Galaxy Fold original, mais OneUI et Android ont parcouru un long chemin depuis. A Oppo et Honor de jouer pour amener enfin de la concurrence sur un marché aujourd’hui encore verrouillé par Samsung.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply