Smartphones : Apple reprend la première place du marché grâce à l’iPhone 13

Smartphones : Apple reprend la première place du marché grâce à l'iPhone 13

Apple a été le premier vendeur de smartphones en 2021, en grande partie grâce au succès de son iPhone 13.

Un nouveau rapport de Canalys montre que les téléphones d’Apple ont représenté 22 % des livraisons de smartphones dans le monde à la fin de l’année 2021.

Canalys note que la dernière fois qu’Apple s’est classé numéro un sur le marché des smartphones, c’était au quatrième trimestre de l’année 2020.

publicité

Record de ventes malgré la pénurie

« Apple a connu une performance sans précédent de l’iPhone en Chine continentale, avec des prix agressifs pour ses appareils phares, qui maintiennent une forte proposition de valeur », explique Sanyam Chaurasia, analyste de Canalys, dans un communiqué.

« La chaîne d’approvisionnement d’Apple commence à se rétablir [même si l’entreprise] a tout de même été contrainte de réduire sa production au quatrième trimestre, en raison de pénuries de composants clés, et n’a pas pu fabriquer suffisamment d’iPhone pour répondre à la demande. »

L’iPhone 13 a été lancé par la marque à la pomme en septembre dernier. Apple a vendu un nombre record de plus de 40 millions d’unités de ce modèle pendant la période des fêtes.

Si Apple semble être le fabricant de smartphones le plus populaire à l’heure actuelle, Samsung se place juste derrière, en deuxième position, avec 20 % des parts de marché. Xiaomi occupe la troisième place avec 12 %, OPPO la quatrième avec 9 %, et Vivo complète le top 5 avec 8 %.

Une production réduite

Canalys estime que ces chiffres sont surprenants, étant donné les pénuries de la chaîne d’approvisionnement auxquelles les entreprises ont dû faire face. Apple a même réduit sa production de l’iPhone 13 de plus de 10 % en octobre dernier, en raison de la pénurie mondiale de puces.

« Les perturbations de la chaîne d’approvisionnement ont surtout touché les fournisseurs [d’appareils] bas de gamme », indique Nicole Peng, vice-présidente de Canalys chargée de la mobilité, dans un communiqué. « Les marques de smartphones innovent déjà pour tirer le meilleur parti de leur situation, en modifiant les caractéristiques techniques des appareils en fonction des matériaux disponibles, en approchant les fabricants de puces émergents pour obtenir de nouvelles sources de circuits intégrés, en concentrant les gammes de produits sur les modèles les plus vendus et en échelonnant les sorties de nouveaux produits. »

Selon un récent rapport de Globaldata, la pénurie mondiale de puces à laquelle nous assistons depuis deux ans se poursuivra jusqu’en 2022.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply