Advertisements

Shadow teste la VR avec son offre de cloud gaming et l’Oculus Quest

Spread the love

Si Google a lancé il y a quelques mois son offre de Cloud Gaming sous le nom de Stadia, un autre acteur du marché était déjà en place depuis un moment, Shadow.

Pour ceux qui ne sauraient pas de quoi il est question, le Cloud Gaming permet de jouer à des jeux de dernière génération sur n’importe quel écran. Une fois abonné à l’offre que vous avez choisi, l’utilisateur est connecté à un PC virtuel très puissant qui lui renvois simplement l’image et le son. L’utilisateur n’a donc pas à investir des centaines ou milliers d’euros dans du matériel et est assuré d’avoir toujours une configuration de dernière génération.

La seule obligation pour bénéficier de la meilleure expérience possible, disposer d’une connexion internet très rapide. Sur le papier, le Cloud Gaming peut donc être compatible avec la réalité virtuelle. Cela permettrait à des joueurs d’accéder à des casques VR haut de gamme sans qu’ils aient en plus l’obligation d’investir dans un PC lui aussi très onéreux.

Shadow travaille sur ce sujet depuis plusieurs mois et vient de lancer un « Exploration Program » aux Etats-Unis où une poignée de joueurs ont été sélectionnés pour tester la VR en Cloud Gaming. Pour postuler, ils devaient répondre aux exigences suivantes :

  • Posséder un Oculus Quest
  • Avoir une connexion minimale de 100 mbps en téléchargement et 20 mbps en upload
  • Avoir un ping inférieur à 15ms vers le data-center Shadow
  • Posséder un routeur Wi-Fi 5Ghz

Pour ces premiers tests, seuls 20 joueurs ont été sélectionnés. Si ces essais sont concluants, le programme sera certainement déployé à plus grande échelle et on espère que la France sera concernée.

Advertisements

Leave a Reply