Shadow disparaît de l’App Store d’Apple sur iPhone et iPad – Frandroid

Spread the love

Le service de cloud computing n’est plus proposé sur les appareils mobiles sous iOS ou iPadOS. Apple ferme la porte à tous les services permettant du cloud gaming.

L’annonce est tombée hier dans la soirée de la part de Shadow : « en raison d’une partie spécifique des conditions de l’App Store d’Apple, nos Apps mobile pour iPhone/iPad vont être retirées ».

Le fameux service de cloud computing français, qui connait déjà des difficultés pour livrer ses commandes, se voit se faire sortir de l’App Store d’Apple pour les iPhone et les iPad. L’application semble également avoir disparu de l’Apple TV, même si le service précisait hier que l’application « n’est pas affectée pour le moment ».

Apple n’aime pas le cloud gaming

Comme l’a précisé Shadow, cette décision vient entièrement d’Apple. L’application Shadow est toujours disponible sur Windows et Android notamment, mais aussi MacOS.

Ce n’est pas la première fois que l’on remarque un problème entre Apple et les services de cloud gaming. Faisons un point sur la situation des différents services sur la plateforme d’Apple.

Si l’on ne pouvait avoir au départ que des présomptions à l’égard d’Apple, les choses sont désormais claires. La firme bloque intentionnellement les services de cloud gaming sur sa plateforme mobile pour une raison inconnue.

En 2018, Apple avait également créé la confusion en bloquant l’application Steam Link de Valve sur sa plateforme.

Et si l’application est déjà installée ?

Si vous avez déjà l’application Shadow installée sur votre appareil iOS parce que vous êtes ou vous étiez abonné au service, vous pouvez conserver l’application.

L’application va continuer de fonctionner pour le moment, mais Shadow ne peut plus la mettre à jour. Elle pourrait donc rencontrer des problèmes avec les futures évolutions de la plateforme.

Android meilleur allié du cloud gaming

Alors qu’Apple s’enferme, Android semble devenir l’Eldorado des plateformes de cloud gaming. Toutes celles que nous avons citées plus haut sont disponibles sur Android, parfois pas sur tous les appareils comme dans le cas de Google Stadia.

En attendant, l’enquête de l’Union européenne sur les pratiques anticoncurrentielles d’Apple suit son cours en Europe et aux États-Unis.

 *Ulrich Rozier, cofondateur d’Humanoid, la société éditrice de Frandroid, est investisseur minoritaire de Shadow. L’avis de la rédaction reste neutre et n’est pas influencé pour autant.

C’est un lancement que l’on qualifiera poliment de chaotique auquel doit faire face Nvidia pour sa plateforme de cloud gaming GeForce Now. Alors que le service a été lancé officiellement lancé il y a moins de trois semaines, il se…
Lire la suite

Leave a Reply