Semi-conducteurs : TSMC fait sauter la banque pour mettre fin à la pénurie

Spread the love
Semi-conducteurs : TSMC fait sauter la banque pour mettre fin à la pénurie

Les fondeurs contre-attaquent. Alors que la pénurie de semi-conducteurs continue à provoquer des remous dans les chaînes d’approvisionnement de nombreuses entreprises, les fabricants de puces se mobilisent pour mettre un terme à cette situation. C’est notamment le cas de TSMC, l’un des géants du secteur, dont la direction a indiqué ce jeudi vouloir investir pas moins de 100 milliards de dollars au cours des trois prochaines années pour augmenter la capacité de ses usines de fabrication.

Une annonce majeure pour le secteur, largement dominé par TSMC, le plus grand fabricant au monde via un portefeuille de clients comprenant des géants technologiques comme Apple ou Qualcomm. « Nous entrons dans une période de croissance plus élevée, car les mégatendances pluriannuelles de la 5G et de l’informatique haute performance devraient alimenter une forte demande pour nos technologies de semi-conducteurs au cours des prochaines années », a fait savoir la société via des propos relayés par l’agence Reuters.

TSMC n’est pas le seul acteur du secteur à se mettre en ordre de marche pour mettre fin à la disette actuelle. Son concurrent Intel va ainsi déployer un plan d’investissement d’une valeur de 20 milliards de dollars pour accroître ses capacités de production sur le sol américain et pour s’imposer ainsi comme un fondeur mondial de premier plan pour fabriquer des puces pour d’autres sociétés, y compris pour ses concurrents. Pour la direction du fondeur américain, il s’agit là d’une opportunité qui devrait rapporter 100 milliards de dollars par an d’ici 2025.

publicité

Des raisons d’y croire

L’optimisme est donc de mise du côté des acteurs du secteur. Pour la direction de Qualcomm, un autre géant du marché, c’est même certain : cette pénurie sera passagère, alors que l’offre pour des puces plus anciennes est en train de revenir à un niveau acceptable. Son PDG, Steve Mollenkopf, a récemment déclaré « constater une amélioration » dans les efforts déployés pour atténuer la pénurie de puces ayant de graves répercussions pour les circuits de productions des acteurs de l’industrie.

Rappelons que les processeurs sont utilisés dans tous les domaines, des voitures intelligentes aux plateformes de minage de cryptomonnaies, ou encore pour les smartphones et autres consoles de jeux vidéos. Si des pénuries ont marqué l’industrie pendant des années pour certains modèles de puces, les perturbations causées par la crise sanitaire mondiale dans les usines de production ont encore aggravé le problème.

En février, General Motors a ainsi fait savoir qu’elle mettrait temporairement un terme à plusieurs projets d’importance en Amérique du Nord, en raison de la pénurie. Ford, elle aussi, a récemment averti les investisseurs que les ralentissements de production liés à la pénurie pourraient avoir un impact sur ses résultats.

Leave a Reply