Semi-conducteurs : le fondeur SK Hynix au plus haut

Spread the love
Semi-conducteurs : le fondeur SK Hynix au plus haut

Tout roule pour SK Hynix. Le fondeur sud-coréen surfe en effet sur l’explosion de la demande d’appareils électroniques grand public dans la foulée de la crise sanitaire pour afficher ses ventes et son bénéfice d’exploitation les plus élevés depuis près de trois ans. La société indique en effet que son bénéfice net du deuxième trimestre s’est élevé à 1 900 milliards de wons (soit 1,4 milliard d’euros), affichant ainsi une hausse de 56,5% sur un an, tandis que son bénéfice d’exploitation a augmenté de 38,3% en glissement annuel, pour s’établir à 2 690 milliards de wons, soit 2 milliards d’euros.

Les ventes ont augmenté de 20 % par rapport à la même période l’année précédente, pour atteindre le niveau le plus élevé atteint par le fondeur depuis le troisième trimestre de 2018 et son bénéfice d’exploitation le plus élevé depuis le quatrième trimestre de 2018. Le géant sud-coréen des semi-conducteurs explique cette bonne période par l”explosion de la demande de puces mémoire pour PC et de cartes graphiques. La demande de mémoire pour serveurs s’est également redressée au cours du trimestre, ce qui a conduit à cette forte croissance, relève la direction SK Hynix.

Ses puces avancées, telles que la DRAM à 10 nanomètres et la flash NAND à 128 couches, se sont particulièrement bien vendues au cours du trimestre, fait savoir le géant coréen, qui s’attend à ce que la demande de mémoire se poursuive au cours du second semestre de l’année.

publicité

Un avenir tout tracé

« La demande pour les DRAM pour PC, ainsi que les cartes graphiques destinées aux consommateurs a bondi rapidement alors que celle pour les serveurs s’est rétablie au cours de la période avril-juin, conduisant à une amélioration des performances commerciales », analyse l’état-major de SK Hynix. « En outre, l’augmentation des ventes de produits avancés comme les DRAM et flash NAND à 129 couches ont aidé à améliorer la compétitivité-prix et à augmenter aussi bien les ventes que le bénéfice d’exploitation », relève également sa direction.

Les prévisions du fondeur pour les mois à venir sont toujours au beau fixe. SK hynix prévoit en effet que la situation favorable continuerait sur le marché des puces mémoire jusqu’au deuxième semestre de cette année, en partie grâce à la demande saisonnière.

D’autant que l’acquisition de l’activité flash NAND d’Intel, réalisée en fin d’année dernière pour 9 milliards de dollars, vient de passer un nouveau cap en vue de sa finalisation. Après avoir obtenu l’approbation des autorités de régulation européennes, américaines, britanniques, sud-coréennes, taïwanaises et brésiliennes, SK Hynix n’attend plus que le feu vert des autorités chinoises pour conclure l’intégration des activités de puces mémoire d’Intel, qui comprend la division des disques SSD de la société américaine et une usine de puces mémoire flash NAND à Dalian, en Chine. De quoi voir l’avenir en rose pour le fondeur sud-coréen.

Leave a Reply