Semestre compliqué pour Orange qui voit rouge en Espagne

Spread the love
Semestre compliqué pour Orange qui voit rouge en Espagne

Orange se fait peur au premier semestre 2021. L’opérateur historique vient en effet d’enregistrer une perte nette de 2,76 milliards d’euros au premier semestre de son exercice 2021, et cela malgré des revenus en hausse de 1,5% toujours tirées par la zone Afrique et Moyen-Orient. L’état-major de l’opérateur justifie cette perte soudaine par une “dépréciation comptable” de son activité en Espagne où l’opérateur a revu à la baisse son plan d’affaires dans un contexte de crise sanitaire et “concurrentiel accru”.

“En Espagne, où les perspectives globales se sont dégradées, nous contraignant à enregistrer une importante dépréciation d’actifs, le nouveau management a mis en place sa stratégie de repositionnement des offres et la performance commerciale est positive”, veut toutefois croire Stéphane Richard, alors que les revenus de la branche espagnole, numéro deux du marché, se sont repliés de 2,1 % au deuxième trimestre 2021, contre – 7,4 % au premier trimestre de l’exercice en cours. L’état-major d’Orange table tout de même sur un retour à la croissance en 2022, alors que le marché espagnol, très concurrentiel, tend à se consolider.

Le chiffre d’affaires du groupe, qui s’élève à 20,86 milliards d’euros sur le semestre, est toujours soutenu par les performances en Afrique et au Moyen-Orient où la croissance dépasse les 10%, ainsi que par les ventes d’équipements qui progressent de 18,4% grâce à la fin partielle des périodes de confinement et de la fermeture des magasins de l’opérateur au cours du semestre écoulé.

publicité

La fibre cartonne en France

De fait, l’opérateur historique tire aujourd’hui pleinement profit de ses investissements en Afrique et au Moyen-Orient, une région moteur pour le groupe, qui y a enregistré une hausse de 7% sur un an de sa base de clients mobiles et où son service Orange Money enregistre une hausse de 22,2 % de son chiffre d’affaires sur la période. “C’est l’une de nos forces de pouvoir amortir un choc dans un endroit par une performance dans un autre. C’est ce que l’on voit par exemple en Afrique, qui est sur une croissance exceptionnelle et qui croit beaucoup plus que l’Espagne ne baisse”, a souligné jeudi Ramon Fernandez, directeur général délégué d’Orange, lors d’une conférence téléphonique.

En France, l’opérateur affiche une baisse de 0,7% de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre 2021. Sur le mobile, Orange enregistre 142 000 abonnés supplémentaires au cours du trimestre, tandis que la Fibre continue son carton plein avec 353 000 ventes nettes sur le trimestre. Sur un an, Orange enregistre près de 1,5million de clients FttH supplémentaires, soit une progression de 39,5 % de sa base d’abonnés THD.

En termes de perspectives, le groupe présidé par Stéphane Richard a maintenu ses objectifs pour l’exercice 2021, à savoir un excédent brut d’exploitation après loyers (Ebtidaal) “stable négatif”, c’est-à-dire à un niveau qui pourrait être très légèrement inférieur à celui de 2020.

Leave a Reply