Advertisements

Sculpteo et BASF visent le marché de l’automobile avec de nouveaux matériaux d’impression 3D

Spread the love
Sculpteo et BASF visent le marché de l'automobile avec de nouveaux matériaux d'impression 3D

Sculpteo et BASF viennent d’annoncer trois nouveaux matériaux de haute performance pour l’impression 3D dédiés aux transports et aux nouvelles mobilités. Cette série de matériaux polymères a été mise au point par BASF Forward AM dans deux centres R & D en Allemagne et en France, en partenariat avec Sculpteo. Ils offrent chacun des « propriétés répondant aux contraintes des industriels de la mobilité, rigides et supportant des hautes températures, souples ou encore peu onéreux, autorisant la réalisation de grandes pièces », précise un communiqué de presse.

Trois grandes familles de nouveaux matériaux sont ainsi dévoilées : le Polyamide 6, qui supporte de hautes températures et permet notamment de fabriquer les pièces sous le capot, ventilateurs, grilles d’aération ou encore les supports de fixation ; le TPU (pour “Thermo Plastique Polyuréthane”), souple et résistant permettant la fabrication des tuyaux, poignées ou éléments du tableau de bord ; et le Polypropylène, peu onéreux, utilisé pour les réservoirs ou des raccords entre différents éléments.

Ces nouveaux matériaux sont d’emblée intégrés au catalogue de matériaux d’impression 3D proposés par BASF Forward AM. « Avec Sculpteo, Forward AM dispose d’un partenaire agile, en prise directe avec le marché et peut rapidement valider les matériaux pour les proposer plus rapidement à ses clients industriels intégrant l’impression 3D », explique Dietmar Bender, directeur général de BASF Forward AM, cité dans le communiqué.

« Ces matériaux technologiques offrent aux industries la liberté d’envisager et de développer des dispositifs qui révolutionneront la mobilité à un rythme beaucoup plus élevé », déclare Clément Moreau, DG et cofondateur de Sculpteo.

publicité

Sculpteo double sa capacité de production

En plus de ces nouveaux matériaux, Sculpteo propose déjà des pièces métalliques imprimées en 3D avec “Ultrafuse 316L” ainsi que l’impression de grandes pièces avec “BASF Ultrafuse” sur des machines BigRep, pouvant imprimer des pièces jusqu’à 1 m x 1 m.

Sculpteo, rachetée en 2019 par BASF, permet à ses clients de commander des impressions 3D via une plateforme en ligne. La start-up française a récemment doublé sa capacité de production au sein de son usine d’impression 3D, passant de 800 à 1 600 m2. Désormais, 50 employés se chargent de la gestion de son parc. Sculpteo, qui témoigne d’une forte accélération des commandes depuis le 1er juin, a investi deux millions d’euros dans l’acquisition de nouvelles machines d’impression 3D en frittage laser, en provenant des Etats-Unis, d’Allemagne, de France et de Chine.

HP avait aussi récemment annoncé l’intégration du polypropylène dans son portefeuille matière. Ce nouveau polypropylène (PP) HP 3D à haute réutilisabilité, mis au point par BASF, renforce la production de pièces dans les secteurs de l’automobile, de la consommation, de l’industrie et de la médecine. Parmi les points forts évoqués par le groupe, ce matériau garantit une bonne résistance chimique et une compatibilité avec un matériau “mainstream” PP d’injection et possède aussi un « avantage environnemental et économique considérable » selon Nicolas Aubert, responsable de la division Impression 3D d’HP France.

Advertisements

Leave a Reply