Quelques semaines après le dernier scandale, un nouvel article du Wall Street Journal semble tendre vers une nouvelle controverse liée à Facebook et à la confidentialité. Selon le média, le réseau aurait une pratique plutôt controversée concernant les apps les plus populaires iOS et Android, qui lui enverraient les données personnelles des utilisateurs. Dans certains cas, cela se serait produit immédiatement après l’enregistrement des informations via l’app, même si l’utilisateur n’était pas connecté à Facebook ou même s’il n’était pas un utilisateur du réseau. Il s’agirait en pratique de données plutôt intimes (voire relevant carrément du domaine de la santé pour certaines), comme les maisons/ appartements visités, les restos fréquentés ou le poids, le suivi de grossesse, les cycles ou la pression artérielle…

D’après the WSJ, Facebook aurait acheté ces données à partir d’applications, et y aurait un accès libre et une mise à jour en temps réel. On attend la réponse d’Apple sur le sujet…

Source

Let a comment