Savoie : cinq morts et un blessé grave dans le crash d’un hélicoptère de secours en montagne – Midi Libre

Spread the love

Mardi 8 décembre, en début de soirée, un hélicoptère du Service aérien français s’est écrasé en montagne, en Savoie, près d’Albertville. Sur les six occupants, cinq sont morts et le sixième, le pilote de l’appareil, est dans un état grave.

Mardi 8 décembre, dans la soirée, cinq personnes ont trouvé la mort et une sixième victime est grièvement blessée, après le crash d’un hélicoptère qui s’est produit en Savoie.

D’importants moyens de recherches ont été déployés dans la zone du drame dans la soirée afin de retrouver les occupants de l’appareil, mais seul le pilote a été retrouvé vivant. “En urgence absolue”, selon le préfet de Savoie, il était en cours d’évacuation mardi soir, peu avant minuit, comme indiqué dans un communiqué de presse.

Lors d’un exercice d’hélitreuillage

Le crash s’est produit à l’occasion d’un exercice d’hélitreuillage peu après 19 h, près de la commune de Bonvillard, à proximité d’Albertville, à 1 800 m d’altitude, selon la préfecture.

Lors de la conférence de presse, le préfet de Savoie n’a pas avancé d’hypothèse sur les raisons de l’accident. 

Six personnes à bord, cinq morts

Six personnes se trouvaient à bord de cet hélicoptère lorsqu’il s’est écrasé : selon nos confrères de BFMTV, il s’agirait de quatre employés de la compagnie privée du Service aérien français, à savoir un pilote, un instructeur pilote, un treuilliste et un instructeur treuilliste, ainsi que deux secouristes des CRS des Alpes.

Le chef des CRS 73 fait partie des victimes, a confirmé le préfet de Savoie lors de sa conférence de presse ce mardi soir.

Le pilote a donné l’alerte avant de s’éjecter

La préfecture a révélé que l’alerte a été donnée en début de soirée “par le pilote de l’hélicoptère qui est parvenu à s’éjecter”. Il a été retrouvé vivant à 21 h 15 à proximité de l’appareil. En état d’urgence absolue, il a été transporté à l’hôpital dans “des conditions très difficiles”.

De gros moyens de recherche

Rapidement, de très gros moyens ont été dépêchés sur les lieux du drame afin de retrouver les six victimes. Le plan de sauvetage aéroterrestre a été déclenché. Au total, une quarantaine de secouristes œuvrent sur place.

“À la fois des moyens héliportés de notre département et des départements voisins avec trois hélicoptères au total”, a déclaré le préfet Pascal Bolot. “Ont été mobilisés les CRS des Alpes, le Sdis (Service départemental d’incendie et de secours) ainsi que le Samu et les Unités de montagne de la gendarmerie nationale. Trois hélicoptères ont également été déployés”.

Mais les recherches ont été rendues difficiles en raison d’un épais brouillard.

Une enquête ouverte

Sur son compte Twitter, le BEA (Bureau d’enquêtes et d’analyses) a annoncé l’ouverture immédiate d’une enquête, et prépare l’envoi d’enquêteurs sur place.

L’appareil est un hélicoptère EC-135 d’Airbus de la compagnie privée Service aérien français (SAF). 

Comme l’expliquent nos confrères de BFMTV, le SAF est un groupe privé créé en 1979, dont les 300 employés interviennent dans différentes activités: des travaux aériens, du transport de matériel, de personnes, des transferts médicaux d’urgence, mais aussi du secours en montagne. Ses bases sont principalement implantées dans le massif alpin français, et il intervient “à la demande du Centre 15 ou des services hospitaliers”, précise le site du groupe.

L’hommage d’Emmanuel Macron

Pour sauver des vies, ils prennent tous les risques. Ce soir en Savoie, 3 membres du Secours aérien français et 2 CRS Alpes ont succombé à un crash d’hélicoptère. Une personne, blessée, se bat pour vivre. Soutien de la Nation aux familles, amis et collègues de ces héros français.

— Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) December 8, 2020

Le ministre de l’Intérieur attendu sur place

Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, doit se rendre sur les lieux du drame ce mercredi 9 décembre. 

Dramatique accident d’un hélicoptère en Savoie.
Mes premières pensées vont aux familles des 5 victimes – dont 2 CRS – et au blessé.
Merci aux forces de secours qui sont mobilisées. Je me rendrai demain sur place. pic.twitter.com/jO45rG47ia

— Gérald DARMANIN (@GDarmanin) December 8, 2020

Leave a Reply