Samsung veut copier-coller un cerveau

Spread the love
Samsung veut copier-coller un cerveau

Image : Samsung

Samsung et l’Université de Harvard ont publié de nouvelles recherches qui suggèrent qu’il est possible de développer une puce mémoire inspirée du cerveau.

Dans un article publié dans Nature Electronics, les chercheurs des organisations partenaires ont proposé que la carte des connexions neuronales du cerveau puisse être copiée à l’aide d’un réseau de nanoélectrodes. Ils précisent que le réseau de nanoélectrodes pourrait être utilisé pour enregistrer les signaux électriques produits par le grand nombre de neurones présents dans le cerveau. Les enregistrements pourraient ensuite être utilisés pour renseigner la carte neuronale en indiquant où les neurones se connectent les uns aux autres et quelle est la force de ces connexions, ont affirmé les chercheurs.

Une fois copiée, la carte neuronale pourrait ensuite être collée sur un réseau tridimensionnel à haute densité de mémoire à semi-conducteurs, comme la mémoire flash commerciale utilisée dans les lecteurs à semi-conducteurs ou la RRAM (resistive random access memory).

publicité

Des caractéristiques du cerveau humain sur une puce mémoire

Au final, la puce mémoire contiendrait des caractéristiques du cerveau, telles que la faible consommation, la facilité d’apprentissage, l’adaptation à l’environnement, l’autonomie et la cognition, ont déclaré les chercheurs.

L’article suggère également un moyen possible d’accélérer le collage de la carte neuronale en téléchargeant directement la carte sur une puce mémoire. « La vision que nous présentons est très ambitieuse », a déclaré Donhee Ham, membre du Samsung Advanced Institute of Technology. « Mais travailler à la réalisation d’un objectif aussi héroïque va repousser les limites de l’intelligence artificielle, des neurosciences et de la technologie des semi-conducteurs. »

Pour l’avenir, Samsung prévoit de poursuivre ses recherches sur l’ingénierie neuromorphique dans le cadre de son développement de semi-conducteurs d’IA.

L’activité liée aux semi-conducteurs explose

Au cours du dernier trimestre, le géant technologique sud-coréen a enregistré son meilleur bénéfice d’exploitation en près de trois ans. Les ventes et le bénéfice d’exploitation ont bondi de 20 % et 54 %, respectivement, par rapport à l’année précédente.

L’activité semi-conducteurs de l’entreprise a contribué à hauteur de 6,93 milliards de wons au bénéfice d’exploitation, soit plus de la moitié du chiffre total.

Les conditions du marché se sont améliorées sur le marché de la mémoire, ce qui a entraîné une augmentation plus forte que prévu des prix de vente moyens des puces DRAM et NAND, a déclaré Samsung.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply