Sainte-Marie-la-Mer : la gendarmerie a-t-elle vraiment interdit le bronzage seins nus sur la plage ? – Midi Libre

Spread the love

Bronzer seins nus sur une plage n’est pas interdit en France. Or, trois femmes ont été priées de recouvrir leurs poitrines ce week-end sur la plage de Sainte-Marie la Mer. Tour de vis puritain ou quiproquo? Éclairage.
 

“L’affaire” fait grand bruit depuis le témoignage, sur les réseaux sociaux, d’une personne invitée par des “gendarmes mobiles” à recouvrir ses seins alors qu’elle bronzait, topless, avec deux autres amies sur la plage de Sainte-Marie la Mer (Pyrénées-Orientales).

L’injonction a fait désordre et la polémique enfle alors qu’il n’est absolument pas interdit de bronzer seins nus sur une plage de France. Ce que rappelait d’ailleurs, lundi, Edmond Jorda, le maire de la commune de Sainte-Marie la Mer. “Il n’existe aucun arrêté municipal interdisant cette pratique sur nos plages. Le conseil municipal et son maire estiment que le fait pour une femme de bronzer les seins nus n’est en aucun cas constitutif d’une quelconque atteinte à la pudeur ou aux bonnes mœurs. De fait, ils n’ont jamais demandé aux forces de l’ordre d’agir dans ce cadre.”

Une maman gênée

Mais alors, que s’est-il passé ce week-end sur la plage de Sainte-Marie la Mer ? Une dame venue avec ses deux enfants sur la plage aurait demandé à une patrouille de gendarmes de faire recouvrir les seins de trois femmes bronzant près de ses enfants, gênée par cette exhibition.

La demande aurait alors été transmise par ces gendarmes aux trois femmes. Deux se seraient exécutées quand la troisième aurait invoqué sa liberté de bronzer seins nus. Un post sur Facebook relatant les faits a alors fait le tour des réseaux sociaux indiquant à tort que la “gendarmerie mobile avait interdit le bronzage seins nus”, quand il s’agissait de gendarmes réservistes, selon la mairie de la commune et les sources de L’Indépendant. Mais la machine à complots contre la liberté individuelle était déjà lancée.

La gendarmerie des Pyrénées-Orientales n’a pas souhaité faire de commentaire sur le sujet. Toutefois, elle n’a pas donné l’ordre d’interdire le bronzage topless sur les plages. On est donc loin d’un remake du gendarme à Saint-Tropez traquant les nudistes mais plus proche d’un quiproquo

La mairie de Sainte-Marie la Mer, elle, rappelait son attachement “au principe républicain de liberté”. “Sainte Marie la Mer est une station familiale et à taille humaine, dans laquelle le respect et la tolérance ont toujours été de mise”.

L’affaire aura au moins eu le mérite de rappeler que bronzer seins nus n’est absolument pas interdit sur les plages de France. Plus personne ne l’ignorera désormais !

(SOURCE : L’INDÉPENDANT)

Leave a Reply