Saint-Just-d’Ardèche . Chasse à l’homme en Ardèche : le suspect semble souffrir de problèmes … – Le Dauphiné Libéré

Spread the love
Photo Le DL / F. HEBRARD
Photo Le DL / F. HEBRARD

10h56 : lors d’un point presse, Morgane Fargier, substitut du procureur de la République de Privas indique : “Le père est décédé par des coups portés par arme blanche. La mère, touchée à l’abdomen, est désormais hors de danger. Le suspect, qui semble souffrir de problèmes psychiatriques, n’a aucun antécédent judiciaire “.
“C’est un homme du village, sportif,  qui a l’habitude de parcourir les chemins. Il peut se cacher n’importe où”, précise le préfet de l’Ardèche Thierry Devimeux, présent sur place. “Je demande à cette personne de se rendre, le drame est déjà épouvantable”.
Selon Agustin Llorens, adjoint au maire, “ce drame familial génère beaucoup d’émotion. La population est inquiète, nous avons reçu de nombreux appels. On demande aux gens de rester chez eux”.
“Les gendarmes de l’Ardèche mais aussi de la Drôme et du Gard sont engagés dans les recherches qui montent en puissance. Nous avons reçu des appels suite à la diffusion de l’appel à témoins mais ce n’était pas le suspect que l’on recherche”, précise le général Laurent Tavel, commandant la région de gendarmerie Auvergne Rhône-Alpes.

10h44 : Une conférence de presse du substitut du procureur de la République de Privas, du préfet de l’Ardèche, général commandant la région de gendarmerie et de l’adjoint à la mairie est en cours.

Une cellule de crise a été installée dans la mairie du village. Photo Le DL / F. HEBRARD
Une cellule de crise a été installée dans la mairie du village. Photo Le DL / F. HEBRARD

10h18 : Une cellule de crise a été installée dans la mairie du village. Le suspect, qui souffrirait de problèmes psychologiques, vivait avec ses parents dans le domicile familial. Son téléphone portable est éteint. Il aurait pris la fuite dans la nature, à pied. Un secteur qu’il connaît bien.
Les recherches se poursuivent dans les bois. Des barrages ont aussi été mis en place sur les routes.

9h30 : Ce mercredi à 9h30, 160 gendarmes sont engagés dans la chasse à l’homme pour retrouver le trentenaire dans le Sud-Ardèche. Des négociateurs, des unités spécialisées dont des  pelotons spécialisés de protection de la gendarmerie, un hélicoptère et des équipes cynophiles sont notamment mobilisés pour rechercher le suspect.

7h28 : Un appel à témoins est lancé par les gendarmes de la compagnie du Teil ce mercredi 2 juin. Ils recherchent activement un homme de 37 ans soupçonné d’avoir, dans la nuit de mardi à mercredi, vers 0h30, agressé à l’arme blanche ses parents, à Saint-Just-d’Ardèche. Le père a perdu la vie. La mère est grièvement blessée. L’auteur présumé de ces faits est leur fils. Un homme célibataire, inconnu des services de gendarmerie et de la justice.

Le trentenaire a par la suite pris la fuite à pied dans la nature, potentiellement toujours armé d’un couteau.

Plus de 75 gendarmes sont à sa recherche. Des gendarmes mobiles sont attendus sur place.

Leave a Reply