Russie: Plusieurs alliés de l’opposant russe Navalny arrêtés à l’aéroport de Moscou – 20 Minutes

Spread the love
Alexeï Navalny a annoncé son retour en Russie dans une vidéo sur Instagram. — Navalny instagram account/AP/SIPA

C’est peu dire qu’il n’est pas le bienvenu dans son pays d’origine. Alors que l’opposant russe Alexeï Navalny se trouve actuellement à bord d’un avion en direction de la Russie, plusieurs de ses alliés ont été arrêtés ce dimanche par la police à l’aéroport de Moscou où ils étaient venus l’accueillir, a annoncé un collaborateur de l’opposant. L’opposant a décollé en milieu d’après-midi de l’aéroport de Berlin où il était soigné depuis son empoisonnement cet été.

« Lioubov Sobol, Rouslan Chaveddinov, Ilia Pakhomov, le juriste Alexeï Molokoïedov, l’assistant de Navalny Ilia Pakhomov, la directrice de campagne Anastasia Kadetova et Konstantin Kotov ont été arrêtés », a indiqué sur Twitter Ivan Jdanov, l’un des plus proches collaborateurs d’Alexeï Navalny. Une vidéo diffusée par le média d’opposition MBKh Media montre la police escorter dans le calme plusieurs personnes, dont Lioubov Sobol, figure montante de l’opposition russe déjà interpellée il y a quelques semaines.

Les autorités russes sur le qui-vive

Parmi les autres personnes arrêtées figure Rouslan Chaveddinov, un collaborateur d’Alexeï Navalny connu pour avoir été envoyé de force en 2019 effectuer son service militaire obligatoire dans l’Arctique après une perquisition visant l’organisation de l’opposant. Konstantin Kotov est également un militant bien connu de l’opposition russe, qui avait été libéré en décembre après avoir purgé une peine sévère d’un an et demi de prison pour “violation répétée” des règles d’organisation des manifestations.

Le journal d’opposition Novaïa Gazeta a également rapporté l’arrestation de sa correspondante à l’aéroport moscovite de Vnoukovo. Selon MBKh Media, une dizaine de personnes ont été arrêtées avant le retour en Russie de l’opposant, qui risque lui aussi d’être interpellé immédiatement à son arrivée sur ordre de la justice russe. Les autorités russes avaient mis en garde contre la participation à tout “événement public” non autorisé organisé à l’aéroport Vnoukovo, où se trouvent quelques 200 partisans d’Alexeï Navalny et des unités de la police antiémeute.

36 partages

Leave a Reply