Royaume-Uni : 28 mois de prison pour un fraudeur à la romance

Royaume-Uni : 28 mois de prison pour un fraudeur à la romance

Au Royaume-Uni, un escroc “à la romance” a été emprisonné après avoir tenté d’escroquer 670 personnes.

Selon la National Crime Agency (NCA) du Royaume-Uni, Osagie Aigbonohan, originaire de Lagos, au Nigeria, a utilisé une série de faux noms, d’applications de rencontre et de réseaux de médias sociaux pour trouver et entrer en contact avec des victimes potentielles à la recherche d’une relation.

publicité

Amant et escroc en série

Parmi les pseudonymes de l’homme de 41 ans figurait “Tony Eden”. Alors qu’il se faisait passer pour Tony, l’escroc a notamment ciblé une femme avec qui il a construit une relation, sur une période de 10 mois, avant de la supplier de lui donner de l’argent pour l’aider dans un incident lié à une entreprise à l’étranger.

Il a fait croire à sa victime qu’un accident de machine à son travail, et la nécessité de payer les funérailles des travailleurs avaient vidé son compte bancaire, et qu’il avait besoin de louer du matériel de forage pour reprendre ses activités. S’en sont suivis des transferts frauduleux de 9 500 livres (environ 11 350 euros) vers divers comptes détenus sous de fausses identités, qui ont finalement abouti sur le compte personnel d’Osagie Aigbonohan.

L’escroc est allé jusqu’à escroquer une femme qui était en phase terminale, et il « a continué à la poursuivre même après son décès », indique la NCA.

28 mois de prison

L’agence de lutte contre la criminalité estime qu’au moins 670 personnes ont été ciblées par l’escroc. Sur ses victimes, au moins huit personnes lui auraient envoyé de l’argent et au total, il aurait récolté frauduleusement environ 20 000 livres (environ 24 000 euros).

Suite à une enquête de la NCA, Osagie Aigbonohan a été arrêté en juillet de l’année dernière. Il était accusé de fraude et de blanchiment d’argent. On a également découvert que son visa était périmé, qu’il séjournait illégalement au Royaume-Uni et qu’il utilisait un faux permis de conduire.

Au final, la Southwark Crown Court a condamné Osagie Aigbonohan à 28 mois de prison.

La fraude amoureuse augmente

« La fraude amoureuse est un délit particulièrement cruel, qui consiste à exploiter les besoins émotionnels et les qualités d’attention d’une personne pour lui soutirer de l’argent », fait valoir James Lewis, du Crown Prosecution Service (CPS). « Les gens devraient être particulièrement vigilants au cours du mois à venir, alors que nous nous dirigeons vers la Saint-Valentin et que de plus en plus de personnes cherchent un partenaire. »

UK Finance estime qu’entre janvier et novembre 2021, les résidents britanniques ont perdu 18,5 millions de livres sterling (environ 22 millions d’euros) en raison d’arnaques à la romance, soit une augmentation de 12 % sur un an.

En 2021 toujours, le FBI estime que 133 millions de dollars ont été frauduleusement soutirés aux victimes de ces mêmes arnaques aux Etats-Unis.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply