Le test de ce soir porte sur le Lenovo Yoga S730-13IWL, un ultrabook de 13 pouces (non convertible malgré la mention Yoga) salué pour son corps en aluminium premium et pour son écran de qualité mais qui pêche sur des critères importants comme l’autonomie ou l’exploitation processeur.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle 13.3’’ Full HD IPS LED Gorilla Glass (1920×1080, brillante)
Processeur Intel Core i7-8565U Whiskey Lake (1.8 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max) 16 Go LPDDR3 2133 Mhz (soudés)
Espace de stockage SSD M.2 NVMe PCIe de 1 To
Carte(s) graphique(s) Intel UHD 620 intégrée au processeur
Lecteur optique
Système audio 2 haut-parleurs JBL Dolby Atmos
Webcam Oui, HD 720p avec micro
Réseau Wi-Fi ac (2×2)
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.1
Lecteur de cartes
Sortie(s) vidéo
Lecteur d’empreintes digitales Oui, compatible Windows Hello
Entrée(s) / Sortie(s) Casque/micro
USB 1 USB 3.1 Type-C (Gen1) + 2 USB 3.1 Type-C (Gen2) Thunderbolt 3
Système d’exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Polymère 4 cellules 42Whr ; RapidCharge
Autonomie annoncée
Dimensions (mm) 307 x 210 x 11.9
Poids 1.1 Kg
Garantie 2 ans
Autre Clavier chiclet rétro-éclairé (coloré), touchpad multi-touch
Logiciels Applications Lenovo

Châssis / Esthétique

Le Yoga S730-13IWL est disponible en finition grise ou argentée. C’est de cette dernière qu’est habillé le modèle en test qui ressemble à s’y méprendre à un IdeaPad 720s-13IKB. La taille du clavier est sensiblement la même mais le Yoga S730-13IWL est visiblement plus mince et Lenovo a équipé son nouveau venu d’un écran en verre. Le châssis est fondu dans un aluminium solide qui permet de saisir l’ultrabook par un angle sans observer de craquements ou de torsions. En outre, l’assemblage est de qualité sans vide ou écarts constaté entre les pièces. La charnière alloue un angle d’ouverture de l’écran à 180 degrés et oppose une parfaite résistance pour une manipulation fluide et pour éviter à l’écran de rebondir à l’usage.

Les mensurations s’en sortent bien avec un poids limité à 1,1 kg et un format plus compact que le HP Envy 13 ou le MacBook Air 2018. En revanche, le ZenBook S UX391 est plus grand, mais plus léger que le Yoga S730-13IWL.

Connectique

Lenovo fait un pas dans la bonne direction question connectique. Le Yoga S730-13IWL ne propose que des ports USB Type-C en plus de la prise casque, Lenovo expliquant qu’il n’y a désormais plus la place pour des ports USB-A standard ou une sortie HDMI. Bon point, les deux ports USB Type-C de droite prennent en charge le Thunderbolt 3, tandis que le troisième ne prend en charge que l’alimentation.

Maintenance

Pour accéder aux composants internes, il faut dévisser neuf vis Torx T5 et désolidariser soigneusement le fond du boîtier en désamorçant plusieurs petits crochets en plastique. Cela révèle la batterie, le module Wi-Fi, le SSD M.2-2280 et la ventilation. La RAM n’est cependant pas extensible, car elle est soudée à la carte mère.

Clavier / Touchpad

Le Yoga S730-13IWL dispose d’un clavier chiclet à six rangées avec rétro-éclairage blanc. Les touches sont arrondies et lisses avec un course courte mais moins superficielles que sur le MacBook Air 2018. Dans l’ensemble, le clavier est agréable à appréhender et le testeur ne trouve pas grand chose à redire si ce n’est la taille trop petite des flèches. Du côté du pavé tactile, sa surface en verre est ample (10,5 x 7 cm) et prend en charge les gestes multi-touch sans défaut. Les boutons de souris intégrés sont stables et précis.

Écran

Lenovo propose son Yoga S730 avec un seul écran, une dalle de 13,3 pouces IPS Full HD (1920 x 1080 px) à la finition brillante. L’absence d’option 4K est regrettable. La luminosité moyenne plafonne à 323 cd/m², un très bon résultat, avec une bonne répartition du rétro-éclairage sans fuite et sans exploitation de la luminosité dynamique (PWM). Subjectivement, l’écran fait preuve d’une qualité très décente avec son taux de contraste élevé (1039:1) et une couverture colorimétrique solide avec la quasi totalité de l’espace sRGB couvert (98%) et un Delta E proche de 2. Par contre, avec son revêtement brillant, l’ultrabook manque de luminosité pour être exploitable en extérieur.

Performances

Architecturé autour d’un Quad Core i7 basse consommation de dernière génération, de 16 Go de mémoire vive et d’un SSD dédié de 1 To, le modèle testé hérite de la configuration la plus costaud disponible dans le commerce. La génération Whiskey Lake (9ème gen.) n’est qu’une maigre mise à jour de la 8ème gen. Kaby Lake Refresh mais permet de gratter un peu plus de puissance en Turbo Boost. Ainsi, l’usage courant est entièrement pris en charge de même que les tâches multimédia et le processeur s’en sort également face aux missions occasionnelles de montage, de retouche photo avec un peu de calcul. En terme de productivité, le Yoga S730 est l’outil idéal avec une réactivité exemplaire entre les tâches et une puissance suffisante pour travailler sereinement. Notez par ailleurs qu’il intègre le SSD le plus rapide parmi ses principaux rivaux. Aucune carte graphique dédiée n’est proposée avec le Yoga S730, ce qui met hors jeu les joueurs.

A savoir que Lenovo a choisi de brider le processeur pour éviter une surchauffe, ce qui ne lui permet pas de mettre à profit ses pleines performances dans la durée. Le Turbo Boost n’est quasiment jamais exploitable à l’intérieur du Yoga S730.

Températures / Nuisances sonores

Au repos, le Lenovo Yoga S730-13IWL n’émet aucun son mais quand il se réveille, un bruit électronique mélangé à la ventilation viennent perturber le silence ambiant. En terme de niveau de bruit, l’ultrabook ne dépasse pas les 37,5 dB lorsqu’il est poussé dans ses retranchements mais le son généré n’est pas agréable. Le S730-13IWL circonscrit également ses températures de surface malgré son boîtier métallique mince. On doit cela à Lenovo et à sa gestion des températures agressive qui limite le CPU.

Autonomie

Lenovo a également choisi de sacrifier la batterie pour compacter son ultrabook. Résultat, avec une capacité de 42 Whr, le Yoga S730-13IWL intègre la plus petite batterie du secteur, ce qui ne lui laisse pas plus de 7 heures de battement en navigation Internet avec Wifi actif.

Il obtient la note de 86%

Accédez au test du Lenovo Yoga S730-13IWL

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Let a comment