Emmanuel Macron est arrivé à Rouen (Seine-Maritime) vers 17h45, mercredi 30 octobre 2019.
Emmanuel Macron est arrivé à Rouen (Seine-Maritime) vers 17h45, mercredi 30 octobre 2019. (©ML/76actu)

Le président de la République Emmanuel Macron était à Rouen (Seine-Maritime) mercredi 30 octobre 2019.Une visite surprise qui ne figurait pas à son agenda officiel. Il a rencontré le maire et le préfet puis des Rouennais lors d’un bain de foule. 

Lire aussi : Incendie de Lubrizol. Emmanuel Macron se rend à Rouen : un appel à manifester

Une manifestation devant le Palais de Justice

« Il rencontrera le maire de Rouen et témoignera de son soutien aux habitants », avait indiqué à l’AFP, une source proche de la présidence. Le 4 octobre dernier, le président avait indiqué qu’il viendrait dans la capitale normande répondant aux nombreuses critiques liées au fait qu’il ne s’était pas rendu sur place juste après la catastrophe industrielle.

Le collectif unitaire regroupant associations, syndicats et partis politiques avait quant à lui appellé à manifester dès 18 heures devant « le Palais de Justice de Rouen avec un possible prolongement vers le site Lubrizol en fonction du nombre de manifestants… » 

Revivez notre direct sur la venue d’Emmanuel Macron à Rouen

20h40 : Fin de ce direct. Le président quitte Rouen.

Après une rencontre avec le maire et le préfet, Emmanuel Macron a donc passé plus d’une heure et demi dans les rues de Rouen. Le président de la République vient de quitter Rouen. C’est la fin de ce direct merci de l’avoir suivi.

20h20 : Le président est dans les rues de Rouen depuis plus d’une heure

Emmanuel Macron échange depuis maintenant plus d’une heure avec les habitants dans les rues de Rouen. Beaucoup lui reprochent de ne pas être venu plus tôt. D’autres lui confient vouloir déménager.

Il est accompagné du préfet de Seine-Maritime dans cet exercice, une première pour lui aussi depuis l’incendie de Lubrizol.

20 heures : Les échanges entre les Rouennais et le président se poursuivent

Les habitants témoignent : « on a eu très peur, il y a eu plusieurs explosions ». Emmanuel Macron répond entre autres qu’il faudra améliorer les systèmes d’alerte pour prévenir la population immédiatement, juste après une explosion ou un incendie un site seveso, notamment via les téléphones et l’envoi de sms.

19h30 : Le bain de foule continue pour Emmanuel Macron sur les terrasses

Le président continue à arpenter les terrasses de Rouen, serrant des mains et échangeant brièvement avec des Rouennais. « Un beau parleur », glisse une habitante, peu convaincue. Une autre aurait « aimé qu’il vienne plus tôt pour constater les mauvaises odeurs ». Des « Macron démission » fusent.

Bain de foule dans les rues de Rouen pour le président de la République.
Bain de foule dans les rues de Rouen pour le président de la République. (©J.M/76Actu)

19h10 : Emmanuel Macron se rend dans le centre-ville de Rouen 

Après sa prise de parole à l’hôtel de ville, le président s’est donc rendu dans l’hyper-centre où il est allé à la rencontre de Rouennais. 

19h01 : Le président quitte l’hôtel de ville sous les huées

Plus d’une centaine de personnes étaient présentes devant l’hôtel de ville à la sortie du président. 

18h53 : Emmanuel Macron « soutient le Préfet et son action et… comprend la population »

Le président Emmanuel Macron lors de son allocution.
Le président Emmanuel Macron lors de son allocution. (©ML/76actu)

Dans sa prise de parole, Emmanuel Macron soutient : « Il faut accepter que la transparence absolue n’est possible qu’à la fin quand on a rassemblé tous les éléments. Il faut garder de l’humilité et du sang-froid.. La confiance ce n’est pas la crédulité. Chacun à sa place au bon rythme. Je comprends l’émotion de la population » 

18h46 : Emmanuel Macron s’exprime en direct : « Un message d’amitié à Rouen » 

Emmanuel Macron soutient que sa venue à Rouen n’est pas trop tardive : « Le président de la République n’a pas pour vocation à être un homme orchestre. Les Ministres sont venus. » je voulais avoir un message d’amitié pour les Rouennaises et les Rouennais. Je sais le choc que les habitants de la Ville ont ressenti, l’inquiétude, les odeurs et les doutes. Nous continuons d’entendre tous ces messages. » 

18h36 : Les manifestants repoussés par les forces de l’ordre dans l’hyper-centre

Des manifestants qui scandent : « On veut voir Macron » ont voulu emprunter la rue du Gros-Horloge à Rouen, ils ont été repoussés par les forces de l’ordre. Les participants ont donc rebroussé chemin.

18h22 : Sébastien Lecornu rejoint la réunion entre le président, le maire et le préfet de région

Sébastien Lecornu, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales est arrivé à Rouen où il a rejoint le président, le maire Yvon Robert et le préfet de Région. La réunion se déroule à huis-clos, aucun journaliste n’a pu y assister. 

18h11 : Peu de monde devant le Palais de Justice de Rouen

On pouvait s’y attendre. La venue d’Emmanuel Macron a été confirmée seulement deux heures avant son arrivée. Même si le collectif a improvisé une manifestation, il y a peu de monde ce soir devant le Palais de Justice. 

Il y a peu de monde devant le Palais de justice de Rouen (Seine-Maritime)., où une manifestation de dernière minute a été improvisée par le collectif unitaire.
Il y a peu de monde devant le Palais de justice de Rouen (Seine-Maritime)., où une manifestation de dernière minute a été improvisée par le collectif unitaire. (©FM/76actu)

18h06 : Le syndicaliste Gérald Le Corre soutient : « Le Gouvernement a 20 ans de retard » 

La venue du président est jugée tardive par beaucoup, un peu plus d’un mois après la catastrophe mais pour le syndicaliste de la CGT Gérald Le Corre, il fallait réagir, il y a 20 ans, on a eu AZF quand même… On avait alerté… » 

18h01 : Emmanuel Macron s’entretient  avec Yvon Robert, maire de Rouen, et Pierre-André Durand, le préfet de Seine-Maritime

17h47 : Le Président est arrivé à Rouen 

Le Président Emmanuel Macron vient d’arriver à Rouen, il s’entretient en ce moment même avec le maire Yvon Robert et le préfet de région.

17h43 : Un important dispositif policier devant le Palais de justice

17h39 : Le maire Yvon Robert s’exprime avant l’arrivée d’Emmanuel Macron

17h38 : Les questions du collectif unitaire qui souhaite rencontrer le Président

Dans un communiqué de presse, le collectif unitaire a indiqué les nombreuses questions qu’il souhaite poser au Président ce soir, en voici certaines : 

  • Pourquoi le représentant de la CGT, Gérald Le Corre, a été interdit d’assister à la réunion du comité Dialogue et Transparence vendredi 25 octobre à 11h alors qu’il était mandaté par l’ensemble des organisations de la CGT ?
  • Pourquoi les compte rendus « relevés réunion suivi accidents Lubrizol » ne sont pas publiés ?
  • Pourquoi la liste exacte (et pas seulement les familles de produits) ainsi que la composition exacte des produits et donc la levée du secret de fabrication, ne sont toujours pas publiés ?
  • Pourquoi la Préfecture et l’INERIS considèrent que les lingettes à la Mairie de Petit Quevilly (SDIS) et St Etienne du Rouvray (VERITAS) représentent une zone non polluée alors que les taux de certains métaux et cancérogènes sont impressionnants ?
  • Pourquoi certains résultats de prélèvement ne sont pas publiés ? 

17h35 : Quelques curieux sont présents pour attendre le président 

Même si elle a été très tardive, l’annonce de la venue d’Emmanuel Macron a été relayée de façon rapide sur les réseaux notamment. 

17h31 :  Emmanuel Macron devrait arriver aux alentours de 17h40 

Aucun horaire n’a encore été divulgué mais le Président est attendu d’une minute à l’autre. 

17h22 : Le préfet de Normandie est à l’hôtel de Ville

Pierre-André Durand est arrivé à l’hôtel de Ville. Il devait normalement tenir une conférence de presse ce soir à 18 heures pour faire le point un mois et deux jours après l’incendie. 

17h17 : Les journalistes attendent le Président à l’hôtel de Ville

Les médias sont nombreux à attendre Emmanuel Macron devant l’Hôtel de Ville. 

Avec l’AFP

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply