Retraites : la CGT de RTE revendique des coupures d’électricité en Gironde et à Lyon – Le Monde

Spread the love

La CGT de RTE (Réseau de transport d’électricité) a revendiqué, mardi 17 décembre, auprès de l’AFP des coupures d’électricité volontaires en Gironde et à Lyon, « liées à la grève » contre la réforme des retraites, et menace le gouvernement de « coupures plus massives ».

Ces coupures d’électricité « en Gironde et à Lyon sont bien liées à la grève » et s’inscrivent dans « la bagarre » contre le projet du gouvernement qui doit « prendre ça comme un premier avertissement » car « il s’expose à des coupures plus massives », a déclaré Francis Casanova, délégué syndical central CGT chez RTE, gestionnaire du réseau électrique haute tension.

50 000 foyers privés de courant en Gironde

Selon RTE, près de 50 000 foyers ont été privés de courant en Gironde dans la nuit de lundi à mardi, puis 40 000 foyers à Lyon mardi matin.

Lire aussi Grève du 17 décembre : tous les syndicats dans la rue contre la réforme des retraites

En Gironde, « il y a eu un acte de malveillance sur deux postes à haute tension (Cissac et Masquet). Au plus fort de la coupure, on a eu 50 000 foyers coupés et les derniers foyers ont été réalimentés au bout de 1 h 30 », a indiqué RTE, le gestionnaire du réseau à haute tension. Les matériels ont été mis hors tension sans dégradation, a précisé RTE, qui va porter plainte.

Selon une source proche du dossier, l’incident est survenu dans la nuit entre 0 h 45 et 2 h 45 sur les deux postes, l’un situé à Mios, sur le bassin d’Arcachon, et l’autre à Cissac-Médoc. RTE a par ailleurs fait état d’une coupure à Lyon (3e et 6e arrondissement) et dans les communes avoisinantes de Villeurbanne et Caluire mardi matin entre 10 h 06 et 10 h 55.

Notre sélection d’articles sur la réforme des retraites

Contribuer

Leave a Reply