Posted on
Spread the love
Par Le Figaro avec AFP

Le premier ministre démissionnaire irakien Adel Abdel Mahdi a confirmé mardi avoir reçu une lettre «signée», «traduite» et «très claire» du commandement américain annonçant un retrait militaire d’Irak.

«Ce n’est pas une feuille qui est tombée de la photocopieuse (…). Maintenant, ils disent que c’était un brouillon (…), mais ils auraient pu envoyer une autre lettre de clarification», a-t-il encore commenté, lors du Conseil des ministres retransmis à la télévision d’Etat. Lundi soir, le chef d’Etat-major américain avait réagi à la divulgation de cette lettre, en confirmant qu’elle était authentique mais en assurant qu’il s’agissait d’un simple «projet (de lettre) non signé» transmis par «erreur». «C’était une lettre officielle avec la mise en page traditionnelle», a insisté Adel Abdel Mahdi.

Il a ajouté qu’une première version traduite en arabe leur avait été remise, qui comportait des erreurs, et qu’une seconde version, corrigée, avait ensuite été renvoyée. La lettre faisait référence -«Nous respectons votre décision souveraine qui ordonne notre départ»- à un vote dimanche du Parlement irakien exhortant le gouvernement à expulser les troupes étrangères d’Irak. Le Parlement réagissait ainsi à la mort du général iranien Qassem Soleimani, architecte de la stratégie de l’Iran au Moyen-Orient visé vendredi par une frappe américaine à Bagdad.

Selon le secrétaire américain à la Défense Mark Esper, les Etats-Unis redéploient leurs troupes en Irak mais ne quittent pas le pays. «Aucune décision n’a été prise de quitter l’Irak. Point», a déclaré à la presse le chef du Pentagone. La lettre en question évoque un «repositionnement des forces (…) pour s’assurer que le retrait d’Irak est mené de manière sécurisée et efficace», affirmant que les vols nocturnes d’hélicoptères allaient s’intensifier à cet effet. C’est le cas mardi soir pour la quatrième nuit de suite, avec des vols d’hélicoptères à basse altitude au-dessus du centre de la capitale irakienne, où se trouve la Zone verte et l’ambassade américaine en son sein.

Advertisements

Leave a Reply