Advertisements

Résultats des municipales à Marseille : Selon ses proches, Martine Vassal « peut encore devenir maire » – 20 Minutes

Spread the love
Martine Vassal conduisait la liste Les Républicains pour les élections municipales à Marseille. — AFP
  • La droite espère nouer des alliances pour ravir la mairie de Marseille à l’écologiste Michèle Rubirola, arrivée en tête au second tour des municipales.
  • Dans tous les cas, Martine Vassal devrait conserver la présidence de la métropole Marseille Provence, où la droite a conforté ses positions.

Après avoir passé la journée le nez dans les tableaux Excel du site du ministère de l’Intérieur, nous voilà perdus sur YouTube. La faute à ce ténor de la droite provençale fan des métaphores footballistiques : « Souvenez-vous de France-Bulgarie ! Un match ça se joue, et jusqu’au coup de sifflet final. » Le match en question est le troisième tour des élections municipales à Marseille. Et notre édile LR anonyme voit Martine Vassal dans la peau d’un Emil Kostadinov buteur à la 90e minute.

« Elle peut encore devenir maire de Marseille », embraye Gérard Chenoz, candidat avec elle dans les 6e et 8e arrondissements, où la droite a subi un revers surprise face à la candidate de la gauche Olivia Fortin. Le Printemps marseillais, en tête dans quatre secteurs, disposera de 42 sièges au Conseil municipal. Les colistiers de Martine Vassal seront 39. Le suspense est donc total pour savoir à qui vont se rallier les huit élus de la liste Samia Ghali, les trois élus de la liste Bruno Gilles, voire les neuf élus du Rassemblement national.

Un leadership contesté

« Ce soir, je n’ai pas perdu. Ce soir, il n’y a pas de majorité à Marseille. Ce soir, il n’y a pas de maire de Marseille. » Martine Vassal reste, ce lundi, persuadée que son anaphore de dimanche soir est d’actualité. Elle ne fera pas d’autres déclarations, annonce son entourage. La présidente du Conseil départemental et de la métropole serait « confiante », nous dit-on. Gérard Chenoz assure que « tous les Républicains sont derrière elle. On fera tout pour qu’elle soit maire. »

En réalité, son leadership est contesté en interne. Sa défaite électorale dans le 6/8 porte un coup à sa légitimité politique. Certains responsables de la droite marseillaise imaginent d’ailleurs qu’un autre candidat pourrait émerger face à l’écologiste Michèle Rubirola, samedi prochain, lors de l’élection du maire de Marseille.

Le candidat divers droite Bruno Gilles plaide ainsi pour une « candidature apaisée qui n’est pas celle de Mme Vassal. » Lionel Royer-Perreaut, jeune loup des LR qui a remporté les 9e et 10e arrondissements, peut-il tenter l’aventure ? « Il a fait une belle élection mais j’ai le sentiment qu’il nous faudrait un sage et pas un jeune plein d’ambition », souffle Robert Assante, colistier de Bruno Gilles : « Je verrais bien Guy Teissier dans un rôle de rassembleur. » L’ancien président de la communauté urbaine, âgé de 75 ans, sera le doyen du conseil municipal. Il serait donc surprenant de le voir enfiler l’écharpe de maire.

Martine Vassal en bonne posture à la métropole

Mais il est vrai qu’en coulisses, la droite marseillaise s’active pour nouer des alliances… Voire trouver un plan B à la candidature de Martine Vassal. « Nous allons devoir innover, sans doute faire un accord de gouvernance », lance Lionel Royer-Perreaut, qui est « très sensible aux sollicitations. » Il estime toutefois pour l’instant que « Martine Vassal a la capacité de faire le rassemblement au conseil municipal ».

Elle est par ailleurs en bonne posture pour conserver son poste de présidente de la métropole Aix Marseille Provence. « Notre situation est plus confortable à la métropole », souligne Lionel Royer-Perreaut. Car « les élus de droite ont conforté leurs positions autour de Marseille », rappelle Robert Assante. Les candidats soutenus par Les Républicains ont été réélus à Aix-en-Provence ou Aubagne et ont ravi les mairies de Gardanne, Arles et Allauch. A La Ciotat, Patrick Boré (LR) a facilement gardé son écharpe. « Je pense que Martine Vassal va rester présidente de la métropole », pronostique-t-il.

23 partages
Advertisements

Leave a Reply