Advertisements

Residue sur Netflix : on regarde ou on zappe ?

Spread the love

Attention, l’article suivant contient quelques spoilers (légers) sur la série Residue. Vous lisez donc cet article à vos risques et périls. 

Bien sûr, quand on vous parle de séries ou de films, on prend en général des contenus qui sont sortis récemment. C’est ce qu’on l’a fait récemment avec I-Land ou encore Marianne, deux séries Netflix, sorties ces derniers mois. Mais, des fois, on tombe aussi sur des programmes plus anciens, passés un peu inaperçus, au moins en ce qui nous concerne. On vous présente Residue.

Residue, un étrange mélange

Residue est une série britannique lancée en 2015 sur Netflix. Rangée dans la catégorie de l’horreur supernaturelle, elle nous plonge dans un futur dystopique. Après une explosion, une zone de quarantaine est construite par le gouvernement qui mentionne des niveaux de radiations élevés.

Si cette série retient en partie l’attention initialement, c’est notamment à cause de son casting très Game of Thrones. On trouve ainsi d’un côté Natalia Tena qui incarnait la sauvageonne Osha, dans le rôle d’une photojournaliste. Avec elle, Iwan Rheon, connu pour son rôle de l’infâme Ramsay Bolton. Il incarne pour sa part un porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Le format très court de Residue (3 épisodes de 44 minutes), permet de regarder la série d’un seul bloc, comme on regarderait un film. La question est, faut-il la regarder ? L’ambiance est sombre et pesante à souhait. Malgré la durée courte du programme, on s’attache tout de suite aux personnages.

Mais, il y a un gros mais, cette série était  pensée en 2015 comme étant un prologue, d’une autre saison plus longue de 10 épisodes. La fin de Residue nous laisse d’ailleurs sur notre faim. Une fois saisis, intéressés, par le sort des héros, on se retrouve à les abandonner tout aussi vite à un sort guère enviable. Reste désormais à espérer que Netflix se décide à commander une suite. Il ne faut jamais dire jamais.

Advertisements

Leave a Reply