Relance économique, réforme des retraites, Ségur de la Santé… Les dossiers chauds qui attendent le gouver… – franceinfo

Spread the love

Le nouveau Premier ministre va devoir rapidement mettre le pied au plancher pour reprendre certains chantiers que son prédécesseur n’a pas pu régler.

Au travail. Les futurs membres du gouvernement de Jean Castex, dont les noms seront connus lundi 6 juillet, n’auront pas de temps à perdre. Plusieurs dossiers chauds les attendent sur leur bureau. Certains étaient déjà dans les tuyaux, d’autres sont directement liés à la crise sanitaire du coronavirusA l’image du Ségur de la Santé que le nouveau Premier ministre veut régler “la semaine prochaine”. Franceinfo vous aide y voir plus clair.

>> Suivez l’annonce du gouvernement de Jean Castex dans notre direct

Le plan de relance économique

Au lendemain de sa nomination à Matignon et avant même l’annonce de la composition de son gouvernement, Jean Castex a choisi de faire son tout premier déplacement officiel en tant que Premier ministre sur le site d’une usine au Coudray-Montceaux (Essonne) soutenue par l’Etat. “Un bon exemple de ce qui est devant nous”, a-t-il déclaré une fois sur place.

“Le plan de relance du pays” et “la reconstruction” sont en effet son chantier prioritaire. Sur TF1, vendredi 3 juillet, à l’occasion de sa première interview, il a évoqué “des investissements stratégiques dans des secteurs d’avenir, notamment via la transition écologique et en privilégiant le dialogue social”, sans entrer dans les détails. 

Ce plan, “en cours de préparation”, a été conduit sous l’autorité du Premier ministre sortant. “Je vais l’endosser afin qu’il soit présenté très rapidement”, a-t-il assuré en se félicitant que la France ait pris “les dispositions les plus ambitieuses d’Europe” pour faire face à la crise du coronavirus.

Quand on est en crise, il faut continuer à soutenir l’économie, mais faire des choix judicieux, orientés, qui permettent de reconstruire, de gagner en souveraineté économique, d’avoir une France plus économe en matière d’environnement.Jean Castexsur TF1

Le Ségur de la Santé

Faute d’accord avec les syndicats, le gouvernement d’Edouard Philippe avait fini par prolonger de quelques jours le Ségur de la santé, consultation du nom de la rue du ministère concerné. Lui veut aller vite : dans un entretien accordé au Journal du dimanche, dans son édition du 5 juillet, Jean Castex a dit souhaiter conclure dès “la semaine prochaine” ce plan massif promis par Emmanuel Macron pour aider le secteur de la santé.

“Des décisions essentielles sont sur la table. L’emploi, évidemment, qui dans le contexte actuel requiert une mobilisation de tous dans le cadre de la nouvelle donne sociale lancée par le président de la République. Le soutien aux soignants et la transformation de notre système de santé dans le cadre du Ségur que je conclurai la semaine prochaine”, déclare-t-il encore dans cet entretien au JDD.

La réforme des retraites

La réforme des retraites, voilà encore un dossier explosif que le nouveau chef du gouvernement veut régler “à court terme”. “La crise a aggravé fortement le déficit de nos régimes de retraite. Je souhaite reprendre le dialogue avec les partenaires sociaux, c’est indispensable”, déclare-t-il, toujours dans Le Journal du dimanche

Dire qu’on va réexaminer un sujet, ce n’est pas se renier. C’est montrer notre capacité d’adaptation aux nouvelles circonstances, qui sont douloureuses.Jean Castexà franceinfo

Et il semble y avoir du travail pour “reprendre le dialogue avec les partenaires sociaux”. “Quand le Premier ministre nous invitera pour en parler, on ira”, a commencé par dire le patron de la CFDT, Laurent Berger, sur LCI. Avant d’ajouter que, “pour l’instant”, “la réponse de la CFDT est qu’il n’y a pas à discuter d’une réforme des retraites en ce moment. Le vrai sujet de la rentrée, c’est la question du chômage, de l’emploi… La question des retraites n’est pas prioritaire à cause de la crise du Covid-19.” Philippe Martinez ne dit pas autre chose : “Le mot ‘concertation’, on l’a déjà beaucoup entendu”, a déclaré de son côté le leader de la CGT, en référence à la promesse de Jean Castex de lancer “un nouveau pacte social”.

La réforme de l’assurance-chômage

Là aussi, le gouvernement de Jean Castex va devoir s’attaquer à un gros morceau : la mise en œuvre du deuxième étage de la réforme de l’assurance-chômage, prévue initialement le 1er avril. Son entrée en vigueur a finalement été reportée au 1er septembre. Plusieurs dispositions prévoient de minorer les allocations des nouveaux chômeurs et particulièrement les plus précaires. Sur ce sujet, Jean Castex n’a pas encore donné son calendrier.

Les violences policières

Deux jours après sa passation de pouvoirs avec Edouard Philippe, le nouveau Premier ministre s’est rendu en surprise dans un commissariat de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), dimanche 5 juillet dans la soirée. En l’absence de Christophe Castaner, toujours ministre de l’Intérieur, Jean Castex a assuré son “soutien” à une profession en pleine crise.

Les actes viendront, la reconnaissance et le soutien seront sans faille.Jean Castexà La Courneuve

C’est un message fort et j’espère qu’il donnera la même impulsion dans ce qui sera fait au ministère de la Justice et au ministère de l’Intérieur”, a réagi sur franceinfo Stanislas Gaudon, le secrétaire national du syndicat Alliance-Police nationale.

Leave a Reply