Régionales 2021: la stratégie macroniste mise en échec – Le Figaro

Spread the love

ANALYSE – Les macronistes se retrouvent dans la pire des situations: faibles, souvent disqualifiés pour le second tour, et utiles à personne.

E ncore un scrutin qui déjoue les pronostics. Encore un scrutin qui met à mal les scénarios élaborés hors sol. Les deux finalistes de 2017 et qui espèrent se retrouver à nouveau face à face en 2022, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, sont les deux grands perdants. Ces régionales devaient être dominées par la percée d’un Rassemblement national prêt à ravir une, deux ou trois régions. Le parti de Marine Le Pen fait moins bien, bien moins bien qu’en 2015. La droite devait se retrouver en position de faiblesse et de grande dépendance, acculée à mendier le soutien au second tour d’alliés non désirés ; elle triomphe. De Xavier Bertrand à Laurent Wauquiez, ses sortants réalisent des scores spectaculaires qu’eux-mêmes n’osaient pas espérer. Ce scrutin devait encore être le requiem d’une gauche achevant de disparaître sous l’effet de sa division. Elle fait mieux que sauver les meubles, elle redresse la tête.

Enfin, faute d’espérer gagner des régions sous son étiquette, LREM se voyait au minimum en

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Leave a Reply