Regardez cette Tesla Model S claquer un chrono record sur circuit

Spread the love

Suite du feuilleton à suspense et de la bataille à distance que se livrent Tesla et Porsche.

Alors que l’on attend toujours le fameux tour de circuit du Nürburgring par une Tesla Model S promis par Elon Musk – et qui serait finalement selon certaines sources planifié pour le 21 septembre prochain – la marque américaine a fait patienter ses fans et tous les observateurs en posant une voiture sur le circuit de Laguna Seca en Californie, sur ses terres d’origine.

Une session qui s’est visiblement déroulée dans une certaine confidentialité puisque c’est par un tweet d’Elon Musk que l’on apprenait qu’une Tesla Model S avait battu de record de la piste « pour une berline quatre portes ». Laguna Seca est également réputé pour être très prisé des pilotes et constructeurs, puisqu’il offre des parties rapides et des parties très sinueuses, avec notamment le fameux « tire-bouchon », sorte de chicane naturelle en dévers très difficile à négocier et mettant à rude épreuve les châssis des voitures.

Plusieurs voitures électriques se sont essayées à claquer un chrono sur ce tourniquet, et le dernier record en date est attribué à une Tesla… Model 3 Performance dotée d’amortisseurs différents de ceux de série. Le temps établi était de 1:41.2. Il faut préciser que ce circuit est court et que par conséquent les voitures électriques y sont moins confrontés aux risques de surchauffe et de mise en sécurité des batteries qu’elles pourraient connaître sur une piste comme le Nürburgring, qui dépasse les vingt kilomètres.

Un record tombe… très largement

Le nouveau record établi par la Tesla Model S P100D est de 1:36.555, soit presque cinq secondes de mieux que le précédent. C’est énorme sur une piste de « seulement » 3,602 kilomètres. Pour faire ce temps, Tesla a mis sur la piste une version spéciale de sa Model S, dont les trains roulants et la motorisation ont été modifiés et inspirés du futur Roadster 2, avec notamment trois moteurs.

Cette version « Plaid » est plus performante que les versions de série actuelles. Il s’agit donc d’un prototype et non pas d’une Model S de série, mais Tesla indique que cette évolution sera disponible d’ici un an pour un prix supérieur aux versions actuelles pour les clients sur les Model S et X, mais pas pour la Model 3. Rappelons que dans sa version actuelle, la Tesla Model S offre déjà des prestations de très haut niveau, et s’avère déjà apte à une conduite sportive.

Et le Nürburgring alors ? Contrairement à ce qu’avait indiqué un peu hâtivement Elon Musk – et comme nous le pressentions – cela ne sera pas cette semaine. Un créneau serait réservé pour le 21 septembre, et une Tesla Model S rouge spéciale est déjà sur place, mais on ignore pour le moment si c’est la même version que celle du record de Laguna Seca.

Toute cette ébullition autour de futurs records démontre en tout cas que le « coup » de Porsche sur le Nürburgring n’a pas été un coup d’épée dans l’eau et a agi comme un électrochoc du côté de Fremont. Jusque-là, Tesla n’avait absolument jamais communiqué sur les capacités « circuit » de ses voitures et se voit un peu contraint de le faire, piqué au vif par le savoir-faire du constructeur allemand en la matière.

Musk a d’ailleurs mis ses sarcasmes de côté en reconnaissant que le Taycan semblait être une « bonne voiture » et que le chrono du Ring était « excellent ».

Une preuve de plus s’il en était besoin que la concurrence est profitable à tous, à commencer par Tesla, ses clients, et les autres.

Leave a Reply