Advertisements

Réforme des retraites : 121 000 manifestants en France, selon l’Intérieur – Libération

Spread the love

De notre journaliste Xavier Lalu à Toulouse :

Un peu avant 13 heures, à Toulouse, l’Internationale retentit, marquant la fin de la manifestation contre la réforme des retraites. Sous le regard d’une rangée de CRS interdisant l’accès au centre-ville, Jean-Pierre, syndiqué CGT à la Poste, ne cache pas sa satisfaction: «Honnêtement, je pensais que cette journée allait être un bide et nous sommes finalement encore plusieurs milliers après deux mois de mobilisation.»

Quelques dizaines de mètres plus loin, deux manifestants portant leur gilet jaune sur le dos, ont un avis plus contrasté : «Une manif par semaine, ça ne suffit pas. Il faut passer à d’autres moyens d’action.» Comme eux, ils sont une grosse centaine de gilets jaunes, depuis le 5 décembre, à défiler pour ces journées de mobilisation toulousaines. Toujours une centaine de mètres en amont des troupes syndicales. «Ce sont eux qui restent derrière, ils ne veulent pas se mélanger. Pourtant on partage les mêmes luttes», regrette Annie, qui dit ne pas en vouloir aux syndiqués mais bien à leurs dirigeants : «Depuis qu’ils ont changé l’horaire de la manif pour la mettre le matin, on voit bien qu’il y a moins de monde.»

Dans ce cortège de tête, on trouve néanmoins quelques drapeaux CGT et FO, côtoyant des bannières rouges et noires de la CNT. «Il y a la volonté de n’exclure personne, continue Jean-Pierre, chasuble CGT sur les épaules. Peut-être que la question, c’est simplement la place dans le cortège. Mais l’essentiel, c’est d’être ensemble et de montrer qu’après deux mois, il y a toujours du monde dans la rue.»

Advertisements

Leave a Reply