Référendum: l’histoire secrète du coup de poker de Macron – Le Figaro

Spread the love

GRAND RÉCIT – Le président de la République veut soumettre au vote des Français l’introduction de la défense de l’environnement dans la Constitution. Une décision dont il n’avait informé qu’une poignée de conseillers à l’Élysée.

Grand moment de silence à la Convention citoyenne sur le climat. Il faut un peu de temps pour réaliser. Ce n’est pas rien. Le président de la République vient d’annoncer un référendum. Le dernier remonte à quinze ans, la France avait alors dit «non» à la Constitution européenne. Cette fois, il s’agit du réchauffement climatique. Emmanuel Macron accepte de soumettre au vote des Français l’introduction de la défense de l’environnement dans l’article 1 de la Constitution.

L’idée émane des 150 citoyens tirés au sort pour élaborer des propositions pour lutter contre le réchauffement climatique. Mais quand même… Pas grand monde ne s’attendait à ce que le président de la République enclenche le processus, même s’il s’y était dit «favorable» cinq mois plus tôt. Même la ministre de la Transition écologique semble avoir du mal à cacher sa surprise lorsque Emmanuel Macron lui passe la parole pour enchaîner après son annonce. «Excusez-moi, je me remets de mes émotions, Monsieur le président», souffle

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Le Figaro

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Connectez-vous

Leave a Reply