R&D Apple : notifications physiques pour Watch et MagSafe sur iPad – MacPlus

Spread the love

Filtre de confidentialité pour écran incurvé

Le premier document présente un film dont relativement peu épais qui viendrait recouvrir une dalle flexible. Son objectif : protéger les informations qu’il diffuse des regards mal avisés. L’idée est que seul celui qui utilise l’appareil puisse avoir accès au contenu, tandis que de potentiels coworkers installés à côté ou derrière sont trop loin pour pouvoir le discerner.

Si ce concept existe déjà (vous pouvez trouver des modèles pour votre ordinateur sur Amazon), il n’en reste pas moins intéressant au vu des futurs projets supposés d’Apple. En effet, la société est maintenant pressentie pour nous dévoiler peut-être un iPhone pliable d’ici quelques années. Encore balbutiant, ce secteur pour alors se démocratiser. Mais il faudra probablement y mettre le prix, d’où un intérêt tout particulier pour les entreprises, qui cherchent à sécuriser leurs données.

Des boutons invisibles

Le second brevet, quant à lui, n’est pas vraiment nouveau. Il s’agit en effet plutôt d’une mise à jour concernant une invention déjà existante. Celle-ci décrit des commandes physiques d’iPad ou d’iPhone qui seraient cachées afin de rendre l’appareil plus sobre. On imagine alors un produit où le bouton d’allumage, le slider pour déverrouiller iOS ou encore le réglage du volume installé pour le moment sur la tranche seraient transparents.

Difficile de savoir quel est l’objectif derrière une telle solution. Et vous, avez-vous une idée de la problématique à laquelle celle-ci vient potentiellement répondre ?

Des aimants pour les tablettes et les montres

Dans le troisième fichier, dont vous pouvez découvrir des illustrations ci-dessous, on reconnaît sans hésiter une coque de protection pour iPad. Celle-ci se referme grâce à un aimant, qui n’est pas sans rappeler la connectique MagSafe qu’on retrouvait avant sur Mac, et depuis peu sur iPhone également.

brevet

© Apple / USPTO

Avec ceci, c’est un bracelet pour Apple Watch qui semble être dessiné. Même chose, celui-ci se refermerait grâce à un aimant. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter le texte complet du brevet à cette adresse, détails techniques et images à l’appui.

Mieux comprendre les accidents

En parlant de l’Apple Watch justement, rappelons que celle-ci est capable de détecter les chutes grâce aux multiples capteurs embarqués. Lorsque c’est le cas, et si le porteur ne répond pas, alors des informations cruciales sur son état de santé peuvent éventuellement être envoyées lorsque le werable prévient automatiquement les secours. C’est ce que l’on appelle la “fiche médicale“.

Jusqu’à maintenant toutefois, les données fournies par cette alerte ne sont que relativement minces. Dans un brevet récemment mis à jour, Apple décrit toutefois comment il serait possible d’envoyer en plus des enregistrements audio aux secours. Ceux-ci seraient alors à même de les aider à mieux identifier la situation. Par exemple, des gémissements pourraient indiquer que la victime est consciente.

Alertes tactiles

Pour terminer, c’est une foison de brevets supplémentaires (nous en avions déjà parlé la semaine dernière) détaillant un système de notifications physiques qui a été publiée. On y retrouve à la fois des schémas pour Watch et d’autres pour iPhone.

brevet

© Apple / USPTO

L’idée est simple : intégrer des surfaces mouvantes dans la coque de l’appareil. Concrètement, il pourrait s’agir de petites bulles qui se gonfleraient à réception d’un message.

Leave a Reply