Rayan, 5 ans, coincé dans un puits au Maroc : les secouristes s’apprêteraient à extraire l’enfant – LaDepeche.fr

l’essentiel Il ne resterait que deux petits mètres pour que les sauveteurs atteignent Rayan, 5 ans, tombé le 1er février dans un puits asséché au Maroc. Selon les médias sur place, les travaux de forage sont terminés et les secouristes s’apprêteraient à extraire l’enfant.

Les secours marocains creusent maintenant les tout derniers mètres pour tenter de sauver le petit Rayan, un enfant de 5 ans tombé le 1er février dans un puits asséché de 32 mètres étroit et difficile d’accès dans le village d’Ighrane, dans le nord du pays. Engagés dans une course contre la montre, les secouristes ont progressé très lentement ce samedi 5 février au matin. Mais le dénouement semble proche.

Des images vidéo filmées par une caméra ayant pu être acheminée tout près de l’enfant ont montré il y a quelques heures qu’il était encore en vie. De l’eau et quelques vivres lui ont même été glissés pour lui permettre de tenir encore le coup en attendant sa délivrance, indique L’Observateur du Maroc. Mais depuis, aucune information n’a filtré sur le sort de Rayan et plus les heures avancent, plus le doute s’installe sur les chances de le retrouver vivant.

Selon Le360, si tout se passe comme prévu, l’opération de sauvetage devrait se terminer ce samedi après-midi. “Sur un total de 5,65 mètres, les secouristes ont déjà réussi à creuser plus de la moitié de la jonction qui mène vers le puits où est accidentellement tombé l’enfant”, a affirmé Abdelhadi Thamrani, membre du comité de suivi de l’opération de sauvetage, dans une déclaration à la presse aux alentours de 11 heures ce samedi, rapportent Le360.

A lire aussi : Rayan, 5 ans, coincé dans un puits au Maroc : les opérations de sauvetage suspendues à cause d’un éboulement

L’opération de sauvetage était entrée en fin de nuit dernière dans une phase décisive avec le début du forage d’un tunnel horizontal de 5,65 mètres afin d’atteindre l’enfant. Des engins ont d’abord creusé un fossé parallèle au puits dans lequel se trouve Rayan avant qu’une équipe réalise un tunnel pour rejoindre le puits dans lequel est tombé le garçon de 5 ans. 

Vers 8h30 ce samedi matin, les secouristes se sont heurtés à une couche de roche dure qui a ralenti leur progression. L’opération de sauvetage a donc été temporairement suspendue. Selon les autorités locales, les équipes du génie sont venues à bout du rocher dans la matinée après trois heures en utilisant du petit matériel électrique pour éviter les fissures et les éboulements.

\ud83d\udd34 – Un membre du comité de suivi de l’opération de sauvetage du petit Rayan a fait le point sur les opérations, vers 4h30 du matin(05/02), dans une déclaration à la presse. pic.twitter.com/MGX100sLoA

— Le360 (@Le360fr) February 5, 2022

Après plus de quatre jours de laborieux efforts, les secouristes marocains ont donc engagé les derniers travaux d’approche pour tenter de sauver Rayan, dont le sort émeut le royaume et bien au-delà. Des milliers de sympathisants sont venus, certains de loin, en signe de solidarité, et campent sur place malgré la nuit tombée et le froid glacial dans cette région déshéritée du nord du Maroc.

Une équipe médicale a été dépêchée sur place pour réaliser les examens initiaux et les interventions de réanimation. Un hélicoptère de la gendarmerie est prêt à conduire l’enfant vers l’hôpital le plus proche.

Ds images filmées il y a quelques heures ont montré que l'enfant de 5 ans était en vie.
Ds images filmées il y a quelques heures ont montré que l’enfant de 5 ans était en vie. DR

“Je garde espoir que mon enfant sortira de ce puits vivant”

Le garçonnet est tombé accidentellement mardi après-midi dans ce puits asséché creusé près de la résidence familiale. “Je garde espoir que mon enfant sortira de ce puits vivant, a déclaré vendredi soir le père de Rayan à la télévision publique 2M. Je remercie toutes les personnes mobilisées et celles qui nous soutiennent au Maroc et ailleurs.”

“Toute la famille s’est mobilisée pour le chercher jusqu’à ce qu’on apprenne qu’il était tombé dans le puits”, a raconté à la presse locale la mère de l’enfant, les yeux embués de larmes.

Leave a Reply