Ray Tracing en temps réel sur smartphone, Samsung prépare l’Exynos 2200

Spread the love
Prise en charge du Ray Tracing en temps réel par les processeurs SoC Exynos de Samsung

Prise en charge du Ray Tracing en temps réel par les processeurs SoC Exynos de Samsung

Samsung serait décidé de voler la vedette à Apple et Qualcomm sur la question du Ray tracing en temps réel sur smartphone. Le processeur SoC Exynos 2200 « Pamir » semble câbler pour prendre en charge cette technologie de manière matérielle.

Cette avancée pour les prochaines générations de smartphone s’appuierait sur une solution graphique au nom de code “Voyager”. Signée AMD elle serait basée sur l’architecture RDNA 2. Samsung a pratiquement confirmé que cette solution embarque des accélérateurs RT. Il s’agit des composants matériels assurant la prise en charge des calculs autour du Ray Tracing.

iGPU Voyager au cœur du SOC Exynos 2200

Prise en charge du Ray Tracing en temps réel par les processeurs SoC Exynos de Samsung

Prise en charge du Ray Tracing en temps réel par les processeurs SoC Exynos de Samsung

L’iGPU « Voyager » présent dans le processeur SoC Exynos 2200 est censé disposer de six unités de calcul RDNA 2 soit 384 processeurs de flux et donc de six accélérateurs RT. Issue d’une gravure en 4 nm,  Exynos 2200 devrait proposer trois types de cœurs dont quatre cœurs de haute efficacité énergétique, trois cœurs milieu de gamme et un cœur haute performance. Tout ce petit monde fonctionnerait selon différents niveaux de performances et de consommation.

Samsung devrait dévoiler son Exynos 2200 lors de l’annonce des prochaines générations de Galaxy S et Galaxy Note.

Leave a Reply