Rapport du WWF sur les SUV : le Comité des constructeurs français d’automobiles dénonce “une caricature” et “u – franceinfo

Spread the love
François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d’automobiles, affirme que les SUV d’aujourd’hui sont “certes plus lourds” mais émettent “beaucoup moins de CO2”.
Publié Mis à jour

Temps de lecture : 2 min.

“Je suis un peu attristé de voir le sympathique WWF s’être fourvoyé dans une étude qui est remplie d’erreurs”, a réagi François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d’automobiles, mardi 6 octobre sur franceinfo, après la publication d’un rapport de l’ONG qui qualifie de “catastrophe climatique” la multiplication des ventes de SUV par sept en dix ans. “Près d’une voiture sur cinq vendue en France est une voiture électrifiée, soit totalement électrique, soit hybride”, a tenu à préciser François Roudier. “Et ça change complètement le système, c’est-à-dire qu’on a des voitures qui sont certes plus lourdes mais ces voitures émettent beaucoup moins de CO2”, a-t-il affirmé.

franceinfo : Que pensez-vous de cette étude publiée par le WWF ?

François Roudier : Je suis un peu attristé de voir le sympathique WWF s’être fourvoyé dans une étude qui est remplie d’erreurs. La première erreur qui est quand même assez importante, c’est que le marché français en CO2 baisse depuis le début de l’année. Tout simplement parce que vous avez des voitures qui sont certes plus lourdes mais qui sont des voitures électriques ou hybrides rechargeables. Donc là, on est dans quelque chose qui est difficile à contester. Leur étude est tellement bourrée d’inexactitudes que je ne sais même pas quoi répondre.

Les chiffres du WWF concernent la période 2008-2018…

Oui, mais même en 2018, on avait commencé à avoir une baisse du CO2. Vous avez une arrivée de véhicules “nouvelles énergies”, de l’électrification dont on parle quand même depuis très longtemps dans l’automobile, qui donne à plein cette année. Près d’une voiture sur cinq vendue en France est une voiture électrifiée, soit totalement électrique, soit hybride. Et ça change complètement le système, c’est-à-dire qu’on a des voitures qui sont certes plus lourdes mais ces voitures émettent beaucoup moins de CO2. Donc, en fait, il y a une évolution technologique qui n’est pas prise en compte par le WWF. Et vous pouvez le voir sur tous les chiffres : on baisse le CO2 en France, l’automobile baisse le CO2 dans le marché. Vous avez même des groupes, comme PSA, qui affirment qu’ils vont respecter les engagements de 95 grammes de CO2 par kilomètre [limite fixée par l’Union européenne depuis le 1er janvier 2020].

Donc, selon vous, il est possible de produire des SUV “propres” ?

Oui, c’est possible. Et on y arrive de plus en plus puisque vous avez quasiment tous les mois la sortie d’un nouveau modèle de SUV. Il y a une vision [de la part du WWF] qui était peut-être juste il y a 5 ou 6 ans, mais qu’il faut changer complètement.

C’est la technologie qui va faire la transition écologique.

François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d’automobiles

à franceinfo

Ce n’est pas repartir sur des vieilles lunes des années 1980 où on voulait être dans des petites voitures uniquement. Vous avez des SUV en France qui ont en fait remplacé des gros monospaces et qui ne sont pas des SUV bling-bling. Ce sont des voitures destinées aux familles. On n’est pas du tout dans la caricature que voudrait faire passer le WWF.

Leave a Reply