Radeon RX 5600 XT, Sapphire modifie les fréquences de sa version Pulse, pourquoi ?

Spread the love

Sapphire, un partenaire historique d’AMD a dévoilé sa Radeon RX 5600 XT Pulse il y a quelques jours. La carte vient de subir quelques changements au niveau des fréquences.

La Radeon RX 5600 XT a été officialisée par AMD à l’occasion du CES 2020. Depuis plusieurs partenaires se sont positionnées avec des versions « maison ». Sapphire par exemple a annoncé sa Radeon RX 5600 XT Pulse. Les premières présentations ont évoqué des fréquences boost et jeu à 1620 et 1560 MHz pour une fréquence mémoire à 12 Gbps et un TDP à 150 Watts.

Carte graphique PULSE Radeon RX 5600 XT de Sapphire

Des changements viennent d’avoir lieu sur le site du constructeur. La carte est désormais annoncée avec des fréquences respectives de 1750 MHz et 1615 MHz tandis que les 6 Go de GDDR6 sont calibrés 14 Gbps le tout avec une enveloppe thermique (TDP) de 160 Watts.

Radeon RX 5600 XT, AMD revoit les fréquences à la hausse ?

Du côté d’AMD la page dédiée à la famille des Radeon RX 5600, AMD indique que la Radeon RX 5600 XT s’équipe de 36 unités de calcul. Son GPU donne vie à 2304 processeurs de flux, 144 unités de texture et 64 ROPs. Tout ce petit monde est calibré à un mode boost à 1560 MHz contre 1375 Mhz pour la fréquence jeu.

Nous avons donc des données assez bizarres face aux différentes fréquences annoncées par Sapphire. Que se passe-t-il ?

Pour certains ces changements de dernière minute ont pour objectif de modifier les performances de la carte. La belle doit être plus efficace face à la GeForce RTX 2060 de Nvidia. Cette dernière profite d’une baisse de prix de 349$ à 299$.

Selon HKEPC, Sapphire ne serait pas à l’origine de cette rectification. Il s’agirait de la conséquence d’un nouveau vBIOS distribué par AMD à ses partenaires. Il pousserait le TDP de 150 à 160 Watts. Ce changement est a un effet direct sur les fréquences. Elles peuvent désormais être plus élevées que celles annoncées lors des présentations officielles au CES 2020.

Affaire à suivre

Leave a Reply