Advertisements

Quid des plages, des parcs et des jardins à partir du 11 mai ? Les réponses du gouvernement – LCI

Spread the love








Quid des plages, des parcs et des jardins à partir du 11 mai ? Les réponses du gouvernement | LCI

































Population

CORONAVIRUS – Les plages, les parcs et les jardins rouvriront-ils le 11 mai, date du déconfinement annoncé ? Le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur ont apporté, jeudi 7 mai, quelques précisions.

C’est peut-être un détail pour vous, citadins, mais pour eux, qui vivent sur les littoraux français, ça veut dire beaucoup. La preuve : de nombreuses voix se sont élevées, ces derniers jours, chez les maires et les députés, pour réclamer une réouverture “encadrée et raisonnée” des plages dès le déconfinement du 11 mai, pour des activités sportives. Certains édiles allant, comme en Normandie et en Bretagne, jusqu’à anticiper qu’une décision contraire serait “illogique”, “déconnectée”, “aberrante”, et menacer de prendre des arrêtés municipaux la contredisant… Alors ?

Alors ce jeudi 7 mai, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, s’est exprimé à ce sujet tandis que le gouvernement d’Edouard Philippe présentait les ultimes arbitrages du plan de déconfinement. Dimanche 3 mai, invité du “Grand jury” sur LCI, il avait expliqué que ce maintien de l’interdiction d’accès au littoral, initialement planifié par le Premier ministre jusqu’au 1er juin, visait “à empêcher que certains fassent 300 km au mois de mai pour aller sur une plage”, évoquant notamment ses craintes vis-à-vis des “grands week-ends” de l’Ascension et de la Pentecôte.

Voir aussi

Un “dialogue permanent entre maires et préfets”

Mais un nouveau son de cloche s’est fait entendre lors de la présentation du plan de déconfinement : “Beaucoup de questions nous sont posées concernant les plages, les lacs et les centres nautiques. La règle générale reste la fermeture (même après le 11 mai, ndlr). Mais le préfet pourra autoriser l’accès, sur demande des maires. Les maires devront alors présenter un dispositif et des aménagements suffisants pour garantir la distanciation physique”, a en effet annoncé le ministre de l’Intérieur, prenant soin d’ajouter au passage que “cette décision est une nouvelle preuve de l’importance que nous accordons au dialogue permanent entre maires et préfets”.

Toute l’info sur

Déconfinement : le casse-tête de l’exécutif

Autre question spécifique : celle des parcs et des jardins, fermés, eux aussi, depuis de longues semaines. Dans une circulaire envoyée ce jeudi par le Premier ministre aux préfets et aux Agences régionales de santé (ARS), que LCI a pu consulter, on pouvait lire que “les parcs et les jardins pourront rouvrir, sauf dans les départements classés en zone rouge”, mais que “les assouplissements aujourd’hui mis en place pour les personnes en situation de handicap et les personnes qui les accompagnent pourront être maintenus”. Ce qu’Edouard Philippe a confirmé ce jeudi, dès le début de son allocution.

Sur le même sujet

Et aussi


Advertisements

Leave a Reply