L’absence de prise en charge des cartes Nvidia sous Mojave et les problèmes affectant les pilotes des anciennes GeForce encore prises en charge officiellement sur Mac a de quoi étonner. D’après AppleInsider, qui a menu l’enquête au sein même de Cupertino« quelqu’un/ » de très haut placé chez Apple ferait blocus pour ne pas sortir de drivers adaptés, notamment des dernières RTX. Du côté des ingénieurs, il n’y aurait pas de souci particulier à rendre les cartes compatibles, notamment en eGPU « Ce n’est pas comme si nous avions beaucoup de travail à faire, Nvidia a de bons ingénieurs […] Ce n’est pas comme si Metal 2 ne pouvait pas être adapté sur Nvidia avec d’excellentes performances. Quelqu’un n’en veut tout simplement pas que ça se fasse. » aurait confié des ingénieurs à nos confrères.

Avec seulement deux marques sur le marché, ce refus catégorique de laisser les utilisateurs libres d’adopter par exemple une RTX 2080 dans un boitier eGPU reste un non-sens total, surtout lorsqu’on connait le rapport performances/consommation largement à l’avantage des modèles Nvidia. Pire, il s’agit là d’un très mauvais signe pour les futurs Mac Pro, qui pourraient ne gérer que les cartes d’AMD. Alors certes, le constructeur s’est refait une santé ces dernières années, mais elle est toujours à la traine sur le haut-de-gamme depuis un bon moment déjà, sans que l’on voit l’horizon réellement s’éclaircir.

En coulisses, il s’agit très certainement d’une affaire de gros sous. Comme avec Sony et Microsoft pour leurs consoles, AMD a probablement payé cher l’exclusivité dans les Mac, un gage de revenus réguliers d’un côté et certainement des tarifs très intéressants pour Apple de l’autre. Sur le plan technique, il n’y a effectivement aucune raison de favoriser une marque plutôt qu’une autre, au contraire, la logique voudrait que des GPU offrant la consommation la moins élevée soient largement privilégiés à l’heure où la marque fait la chasse à chaque watt surconsommé. Alors Mr Schiller ? Une réaction ?

Espérons que cette histoire se règle rapidement, car en agissant ainsi et sans explications claires, Apple prouve une nouvelle fois qu’elle n’hésite pas à imposer des choix totalement arbitraires, en envoyant un signal très inquiétant à ses clients professionnels. Ces derniers s’en seraient bien passé, surtout à l’approche d’un nouveau Mac Pro !

Let a comment