Quatre départements d’Occitanie devront-ils attendre après le 11 mai pour être déconfinés ? – actu.fr

Spread the love

Une carte non-officielle présente une liste les départements qui seraient « éligibles au déconfinement » lundi 11 mai 2020. Et quatre départements d’Occitanie devraient attendre…

|Modifié le 23 Avr 20 à 14:52

Et si plusieurs départements d'Occitanie devaient encore attendre pour le déconfinement ?
Et si plusieurs départements d’Occitanie devaient encore attendre pour le déconfinement ? (©Adobe Stock)

Pour beaucoup, la date du lundi 11 mai 2020 est synonyme de déconfinement de la population. Certains s’attendent à être enfin libérés après deux mois bloqués à la maison. Pour l’instant, les contours précis de la levée du confinement restent encore inconnus puisque l’exécutif et Jean Castex, maire de Prades (Pyrénées-Orientales) et « Monsieur Déconfinement » du gouvernement, planchent encore sur les modalités de cette étape importante de la crise sanitaire.

Lire aussi : Coronavirus. Jean Castex, maire de Prades, nommé ministre du déconfinement par Edouard Philippe

Une carte (non-officielle) du déconfinement

Pour avoir une petite idée de ce à quoi pourrait ressembler la levée du confinement, le 11 mai prochain, le site internet du Guide Santé propose une carte interactive – mais non-officielle – qui fait état des départements éligibles au déconfinement. Selon ce document qui utilise des données de Santé Publique France, disponibles en libre accès sur data.gouv.fr, pour l’instant, la moitié des 96 territoires métropolitains sont susceptibles de ne pas être déconfinés le 11 mai prochain. Et plusieurs départements de la région Occitanie sont concernés…

De nombreux départements pourraient rester confinés après le lundi 11 mai 2020.
De nombreux départements pourraient rester confinés après le lundi 11 mai 2020. (©Capture d’écran / Guide Santé)

Légende :

  • En rose, les départements non éligibles au déconfinement
  • En bleu, les départements éligibles au déconfinement

Lire aussi : Coronavirus. Toulouse : comment se procurer un masque avant le déconfinement ?

En Occitanie, quatre départements encore confinés ?

Vous l’aurez remarqué, quatre départements de la région Occitanie ne seraient pas éligibles à un déconfinement le 11 mai 2020. Parmi eux, on retrouve l’Aveyron, le Gard, le Lot et le Gers. Des départements où les admissions dans les établissements de santé ont du mal à baisser. Dans le Gard par exemple, entre lundi 20 et mercredi 22 avril 2020, 32 patients supplémentaires ont été hospitalisés.

À quoi pourrait ressembler le déconfinement en Occitanie ?
À quoi pourrait ressembler le déconfinement en Occitanie ? (©Capture d’écran / Guide Santé)

Les neuf autres territoires qui composent l’Occitanie, dont la Haute-Garonne et l’Hérault, les deux plus peuplés, ne seraient pas concernés par une levée du confinement au-delà du 11 mai 2020.

Lire aussi : Coronavirus. Six nouveaux décès en Occitanie, 855 personnes hospitalisées, dont 210 en réanimation

Quelle méthodologie ?

Mais concrètement, sur quels éléments se fonde cette carte ? Nos confrères d’Actu Bordeaux expliquent que le Guide Santé utilise des données hospitalières par département de Santé Publique France (​nombre de patients hospitalisés, nombre de personnes actuellement en réanimation ou soins intensifs, nombre cumulé de personnes décédées). Ensuite, deux indicateurs ont été créés à partir de ces données : taux de décroissance du nombre d’hospitalisés à J0 par rapport au nombre d’hospitalisés à J-7 et taux de disponibilité des lits de réanimation.

Pour les lits de réanimation, le Guide Santé a déduit un taux de disponibilité théorique de 40% pendant l’épidémie en vertu du fait que le taux de disponibilité est de 20% hors épidémie de Covid-19 et que le doublement des lits de réanimation a été annoncé lors de l’allocution du président de la République le 13 avril. Ces deux nouveaux indicateurs ont permis de constituer un fichier mis à jour quotidiennement et concomitamment à l’édition des données par Santé Publique France.

Voici les données disponibles, le 22 avril, pour les neuf départements d’Occitanie éligibles au déconfinement le 11 mai selon le Guide Santé :

  • Ariège : 
    Taux de décroissance du nombre d’hospitalisés = 33,33 %
    Taux de disponibilité des lits de réanimation = 93,75 %
  • Aude :
    Taux de décroissance du nombre d’hospitalisés = 12,99 %
    Taux de disponibilité des lits de réanimation = 71,88 %
  • Haute-Garonne :
    Taux de décroissance du nombre d’hospitalisés = 19,37 %
    Taux de disponibilité des lits de réanimation = 77,95 %
  • Hérault :
    Taux de décroissance du nombre d’hospitalisés = 18,44 %
    Taux de disponibilité des lits de réanimation = 84,27 %
  • Lozère : 
    Taux de décroissance du nombre d’hospitalisés = 33,33 %
    Taux de disponibilité des lits de réanimation = 83,33 %
  • Hautes-Pyrénées :
    Taux de décroissance du nombre d’hospitalisés = 7,32 %
    Taux de disponibilité des lits de réanimation = 83,33 %
  • Pyrénées-Orientales :
    Taux de décroissance du nombre d’hospitalisés = 52,73 %
    Taux de disponibilité des lits de réanimation = 81,25 %
  • Tarn :
    Taux de décroissance du nombre d’hospitalisés = 4,76 %
    Taux de disponibilité des lits de réanimation = 75,00 %
  • Tarn-et-Garonne : 
    Taux de décroissance du nombre d’hospitalisés = 15,79 %
    Taux de disponibilité des lits de réanimation = 80,56 %

Lire aussi : Toulouse. Les centres dédiés au coronavirus adaptent leur activité, quels sont ceux qui restent ouverts ?

Une indication, pas un document officiel

Il faut bien comprendre que cette carte interactive, actualisée quotidiennement, n’est pas un document officiel. Comme expliqué plus haut, elle utilise des données diffusées par le gouvernement, mais elle n’est en rien une publication officielle de la part de l’exécutif. Avec cette carte, le Guide Santé donne seulement une indication concernant un éventuel déconfinement territorial.

Rien n’a été officiellement acté par le gouvernement en ce qui concerne les mesures de déconfinement. Le gouvernement doit présenter son plan d’action à la fin du mois d’avril. Dimanche 19 avril 2020, le Premier ministre, Édouard Philippe, annonçait seulement que deux conditions étaient primordiales avant la levée du confinement : rétablir la capacité d’accueil des hôpitaux et limiter au maximum la circulation du virus. « La population n’est pas immunisée », rappelait alors le chef du gouvernement. « Les gestes barrières devront continuer à être respectés, les tests seront rapides et massifs et il sera procédé à l’isolement des porteurs de virus. »

Lire aussi : Visites encadrées dans les Ehpad, masques obligatoires, retour à l’école : les annonces du gouvernement

Leave a Reply