Apple vient de publier ses résultats financiers pour le quatrième trimestre fiscal 2019, allant du 1er juillet au 30 septembre 2019. Avec un chiffre d’affaires de 64,04 milliards de dollars (+1,81% sur une année) et un bénéfice de 3,03 dollars par action, soit un total de 13,686 milliards de dollars (en baisse de 3,11% sur une année).

iPhone

Pour ces trois derniers mois de son année fiscale, l’iPhone a rapporté 33,362 milliards de dollars (contre 36,755 milliards l’an passé), soit une baisse conséquente de 9,23% sur un an. Pour autant, les analystes s’accordent à dire que ce trimestre est une simple transition vers la fin de l’année. Les attentes se portent plutôt sur le prochain trimestre (et trois mois complets de ventes de l’iPhone 11).

En janvier dernier, Apple publiait son premier avertissement sur résultats, reconnaissant officiellement la crise de l’iPhone et la baisse des ventes de son produit phare. Mais depuis plusieurs événements sont venus atténuer les tensions : l’amélioration des relations entre les USA et la Chine, la sanction d’Huawei, la réévaluation des prix et l’apparition d’aides financières (limitées géographiquement) et -potentiellement- une reprise de la demande.

iPad

Les tablettes confirment les rumeurs et les attentes. Les iPad continuent de bien se porter avec près de 4,656 milliards de dollars (contre 3,983 milliards, soit +16,90%). Ces chiffres sont d’autant plus importants que tous les modèles de la gamme sont enfin pris en compte.

Les nouveaux iPad Pro (et l’Apple Pencil 2) sont en effet inclus pour la troisième fois sur la totalité du trimestre, tout comme l’iPad mini 5 et l’iPad Air.

Mac

Du côté des Mac, ce sont 6,991 milliards de dollars enregistrés, contre 7,340 milliards en 2018 (soit une baisse de 4,75%). C’est donc une mauvaise nouvelle, les dernières sorties (les MacBook Pro 13 et 15 pouces notamment, mais surtout le dernier MacBook Air sorti en juillet) n’ont pu maintenir l’embellie constatée lors du trimestre précédent, où les Mac avaient enregistré une hausse de 10,69% .

Services

Très attendus, les Services (incluant iTunes, Apple Music, AppleCare, Apple Pay, les revenus issus des licences) confirment une croissance exceptionnelle de 18,04% sur une année, passant de 10,599 milliards de dollars (lors du quatrième trimestre 2018) à 12,511 milliards aujourd’hui.

Pour ce trimestre, on ne disposera pas encore des résultats d’Apple Arcade. Le service étant encore dans sa période de lancement, et donc son premier mois gratuit, il faudra attendre la prochaine présentation pour glaner quelques informations.

Wearables, Home & Accessories

Ne faisant plus office d’exception mais de principe, la catégorie fourre-tout d’Apple gardera ses secrets (malgré les tentatives de certains analystes pendant les Q&A). L’Apple Watch se retrouve toujours noyée dans la masse avec les AirPods, le HomePod, l’Apple TV, les produits Beats, les iPod. Cependant, cette section affiche également une hausse hors norme de 54,39% sur une année enregistrant 6,520 milliards de dollars (4,223 milliards lors du quatrième trimestre 2018).

Et après ?

Pour le prochain trimestre, le premier de l’année fiscale 2020, les prévisions d’Apple se stabilisent sur un chiffre d’affaires compris entre 85,5 à 89,5 milliards de dollars, une marge brute entre 37,5 et 38,5%, ainsi que des dépenses d’exploitation entre 9,6 milliards de dollars et 9,8 milliards de dollars.

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply