Jusqu’à preuve du contraire, la publicité est un mal nécessaire pour internet. Même si celle-ci est parfois intrusive et non-respectueuse de la vie privée de l’internaute, il s’agit d’un moyen de financer les sites web dont les services sont proposés gratuitement.

Google songe cependant à des solutions, étant donné que de plus en plus d’internautes bloquent les cookies tiers utilisés par ces publicités et que les navigateurs tendent à faciliter ce blocage.

Dans un billet de blog publié par la firme de Mountain View, Rahul Srinivasan, product manager, présente l’une de ses initiatives : une intelligence artificielle qui peut optimiser la fréquence d’affichage d’une publicité lorsque les cookies tiers ne sont pas disponibles.

Une solution plus respectueuse de la vie privée ?

« Lorsque les cookies tiers sont bloqués ou limités, les annonceurs ne sont plus en mesure de limiter le nombre de fois où une personne voit leurs annonces. Cela signifie que les utilisateurs peuvent être dérangés par la même annonce à plusieurs reprises, que les annonceurs peuvent gaspiller des dépenses ou décider d’exclure certains médias, et que les éditeurs peuvent générer des revenus moindres », explique Srinivasan.

Mais à la place des cookies, Google va utiliser une intelligence artificielle. En analysant le trafic lorsque les cookies tiers sont disponibles, la firme peut créer des modèles qui prédisent les comportements lorsque ces cookies tiers ne sont pas disponibles. « Cela nous permet d’estimer la probabilité pour les utilisateurs de visiter différents éditeurs qui diffusent les mêmes annonces », écrit le responsable de Google. Celui-ci précise que les données sont agrégées avant le traitement par le modèle d’apprentissage. De ce fait, aucune information personnelle n’est partagée entre les sites web visités.

Pour Google, à défaut de cookies, cette approche est plus respectueuse de la vie privée que le fingerprinting, une technique qui consiste à identifier l’internaute avec une empreinte constituée des différents paramètres de son ordinateur ou de son navigateur.

Dans quelques semaines, Google proposera cette nouvelle solution sur Display & Video 360. Et plus tard, cette fonctionnalité, qui permet aux annonceurs de « gérer la fréquence des publicités de manière à respecter la vie privée des utilisateurs lorsque des cookies tiers sont manquants », arrivera aussi sur Google Ads.

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply