PS5, la nouvelle console de Sony résumée en trois points

Spread the love

La prochaine génération de console de jeu de géant Sony se nomme la PS5 contraction de Play Station 5. Elle a livré désormais quasiment tous ses secrets. Nous connaissons beaucoup de choses si bien qu’il est possible de la résumer en trois points.

PlayStation 5, sa mécanique.

La console va mettre en avant une configuration de toute dernière génération. L’objectif de Sony est d’accroitre les performances de manière générale. En clair nous retrouvons des évolutions dans tous les domaines allant du processeur à la partie graphique en passant par la mémoire vive et le stockage.

La belle s’appuie sur une plateforme AMD avec un processeur Zen 2 à 8 cœurs physiques et 16 cœurs logiques grâce à la technologie Hyper-Threading. La solution graphique repose sur une GPU à l’architecture RDNA 2 avec 32 CUs en action. La fréquence maximale est de 2.23 Ghz pour une puissance annoncée de 10,28 TFLOPS. Le stockage repose sur un SSD prenant en charge le protocole NVMe et tirant avantage de l’interface PCIe 4.0. D’une capacité de 825 Go, il assure des débits musclés de 5.5 Go/s en lecture séquentielle. Les jeux étant de plus en plus gourmands la capacité de stockage est extensible grâce à la présence d’un second Slot M.2. Enfin son équipement comprend un lecteur Blu-ray 4K Ultra HD (Edition classique).

La PlayStation 5, les éditions et les prix

Sony propose deux versions de sa console. Nous avons la PS5 et la PS5 Edition numérique. Cette dernière est une version exclusivement numérique. Elle ne possède pas de lecteur de disque.

Le PlayStation Store devient alors indispensable pour acheter et télécharger des jeux. Nous vous recommandons aussi de disposer d’une ligne Internet solide car les jeux font plusieurs Go aujourd’hui. Une connexion fibre est plus que recommandée.

La PS5 (PlayStation 5) / PS5 (PlayStation 5) Edition numérique et ses accessoires

La PS5 (PlayStation 5) / PS5 (PlayStation 5) Edition numérique et ses accessoires

Du côté des tarifs le PS5 classique est annoncé à 499 € contre 399 € pour la PS5 Edition numérique. Sony a aussi prévu des accessoires dont une caméra HD à 59,90 euros, la manette DualSense à 69,90 euros, un casque sans fil Pulse D à 99,90 euros ou encore le DualSense Charging Station à 29.90 euros et une télécommande à 29,90 euros.

PS5, la rétrocompatibilité.

L’une des grandes questions autour de cette nouvelle génération de console porte sur la prise en charge ou non des anciens jeux. La bonne nouvelle est que la PS5 prend en charge 99% des titres PS4. Il est par exemple prévu pour les abonnés PS Plus une “collection de hits de la PS4” sous l’appellation « PlayStation Plus Collection ». Elle sera aussi proposée sans frais supplémentaires.

Par contre concernant les jeux PS1, PS2 et PS3 la situation n’est pas réjouissante. Jim Ryan, PDG de Sony Interactive Entertainment a confirmé qu’il n’y avait pas de compatibilité avec la PS5. Il explique à Famitsu

“Nous avons pris en compte l’ingénierie spécialisée de la PS5 pendant la production. Au milieu de tout cela, la PS4 a déjà 100 millions de joueurs ; nous avons pensé qu’ils devraient vouloir jouer aux titres de la PS4 sur la PS5 également, donc nous avons inclus la compatibilité avec la PS4. Tout en mettant cela en place, nous avons également concentré nos efforts sur l’intégration simultanée du SSD à haut débit et de la nouvelle manette DualSense. Donc, malheureusement, nous n’avons pas pu mettre en place de telles compatibilités.”

La PS5 et la PS5 Edition numérique seront disponibles le 19 novembre prochain.

Leave a Reply