Programmation : Python est sur le point de devenir le langage le plus populaire au monde

Spread the love
Programmation : Python est sur le point de devenir le langage le plus populaire au monde

Python est sur le point de devenir le langage de programmation informatique le plus populaire au monde et de rejoindre C et Java au rang de langage pouvant atteindre la première place des classements en terme de popularité.

Pour rappel, cela fait désormais quelques années que Python talonne Java et C au classement Tiobe, un indice vieux de 20 ans faisant autorité dans le monde de la programmation. Ce langage a récemment détrôné Java de la deuxième place au profit de C. Tiobe, une société de test de logiciels, base ses classements sur les recherches de langages de programmation sur des sites web et des moteurs de recherche populaires. L’indice Tiobe est mis à jour mensuellement et ne s’aligne pas sur les autres classements de popularité des langages.

Par exemple, cela fait maintenant plus d’un an que le magazine d’ingénierie électrique IEEE Spectrum classe Python au rang de langage le plus populaire, suivi de Java, C et JavaScript. De son côté, l’analyste de développement RedMonk place JavaScript en tête, suivi de Python et Java… C étant en dixième position de son classement.

publicité

Python à deux doigts de la consécration

Créé dans les années 1970, le langage C demeure toutefois populaire car il s’agit d’un langage fondamental avec un accès direct au matériel. Il est pourtant sujet à des failles de sécurité liées à la mémoire. Rust, créé par Mozilla, promet de remplacer le C dans la programmation des systèmes, comme en témoignent les efforts déployés par Google pour intégrer Rust à Android, la volonté de faire de Rust un deuxième langage après le C dans le noyau Linux, l’utilisation de Rust par AWS dans la programmation des infrastructures ou encore les initiatives de Microsoft pour intégrer Rust à Windows et Azure.   

Mais Rust est loin d’être aussi populaire que Python, qui est privilégié parce qu’il est relativement facile à apprendre et dispose d’une multitude de bibliothèques et de cadres de machine learning, tels que NumPy et TensorFlow. “Il ne manque plus à Python que 0,16% pour dépasser le C. Cela pourrait arriver d’un moment à l’autre. Si Python devient numéro 1, une nouvelle étape a été franchie dans l’indice Tiobe. Seuls deux autres langages ont été en tête jusqu’à présent, à savoir C et Java”, indique Paul Jansen, le patron de Tiobe software.

Python est extrêmement populaire en raison du machine learning. Il n’a toutefois pas sa place dans le développement d’applications mobiles ou d’applications web, ni dans le développement sur les appareils mobiles. Parmi les autres défaut de ce langage, celui-ci se révèle à l’usage particulièrement lent. Le créateur de Python, Guido van Rossum, qui travaille chez Microsoft, a récemment reconnu que Python consommait trop de mémoire et d’énergie matérielle. Il s’efforce d’améliorer les performances de Python et estime que le double est réalisable. 

Réapparition de Fortran

“Les gens qui ont réussi à faire une compilation croisée de CPython pour qu’il fonctionne sur une tablette Android ou même sur iOS, ils constatent qu’il consomme beaucoup de ressources”, a relevé ce dernier lors de la conférence PyCon de cette année. “Par rapport à ce que les systèmes d’exploitation mobiles attendent, Python est gros et lent. Il consomme beaucoup de batterie, donc si vous codez en Python, vous épuiserez probablement très rapidement votre batterie et manquerez rapidement de mémoire”, a-t-il ajouté.   

La Python Software Foundation a récemment nommé un développeur en résidence chargé de se concentrer sur le Core Python (CPython) – l’implémentation de base du Python open-source sur laquelle les autres versions de Python sont basées.

Les 10 premiers langages de programmation de Tiobe en septembre 2021 étaient C, Python, Java, C++, C#, Visual Basic, JavaScript, langage d’assemblage, PHP et SQL. Le top 20 des langages comprend également Visual Basic classique, Groovy, Ruby, Go, Swift, MATLAB, Fortran, R, Perl et Delphi. La réapparition de Fortran dans le top 20 des langages est remarquable. En juillet 2020, Tiobe le classait au 50e rang des langages les plus populaires. Mais plus tôt cette année, Fortran a grimpé à la 20e place dans l’index de Tiobe.

Le Fortran, conçu chez IBM dans les années 1950, reste populaire pour le codage sur les superordinateurs les plus puissants du monde. Cependant, certains membres du comité américain de normalisation du Fortran pensent que le langage est menacé par d’autres langages qui s’attaquent aux domaines dans lesquels le Fortran a toujours été performant. Le problème pour Fortran est que le développement de nouvelles fonctionnalités risque également de casser l’ancien code.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply