Processeur : le français Kalray lève 24,4 millions d’euros

Processeur : le français Kalray lève 24,4 millions d'euros

Spécialiste des processeurs pour le calcul haute performance, l’acteur français annonce que cette levée de fonds lui permettra de développer sa prochaine génération de puces.

Créée en 2008, la pépite française développe un nouveau type de processeur – dit DPU pour Data Processing Unit – pour le traitement massivement parallèle. De quoi traiter de grandes quantités de données en temps réel.

Dans son portefeuille produit, on trouve également des cartes d’accélération, des solutions logicielles de stockage et de gestion des données, à destination des datacenters.

publicité

“Contrat majeur avec un leader mondial dans le domaine de la high-tech”

Eric Baissus, Président du directoire de Kalray, assure dans un communiqué que cette levée de fonds “va (…) permettre de continuer notre croissance pour devenir un leader mondial, en particulier en procédant à de nouveaux recrutements et en investissant sur notre prochaine génération de processeurs”.

La Levée de Fonds va permettre à la Société de se doter de moyens supplémentaires pour accompagner sa feuille de route stratégique avec deux axes :

  • Le renforcement d’une équipe de premier plan sur des postes clés, en particulier à l’international, pour accompagner les ambitions de forte croissance de la Société (ventes, supports à la vente, équipe de direction) (environ 20% de la Levée de Fonds).
  • La poursuite des investissements sur sa prochaine génération de processeurs, dont la production est prévue à horizon 2025, pour continuer à répondre aux grands enjeux technologiques de ses marchés (environ 80% de la Levée de Fonds).

Préalablement à la Levée de Fonds, sur la base de ses revenus et charges opérationnels prévus, la société estimait être en mesure de financer ses activités sur une période d’au moins 12 mois.

Le 14 novembre dernier, Kalray annonçait la signature d’un “contrat majeur avec un leader mondial dans le domaine de la high-tech”, coté au NASDAQ. “Ce contrat d’envergure a été signé avec un acteur américain coté sur le NASDAQ, acteur majeur de l’industrie qui, en 2021, a généré plusieurs dizaines de milliards de dollars de chiffre d’affaires pour une capitalisation boursière de plus de cent milliards de dollars” précisait le fondeur.

Le lendemain, le 15 novembre, les solutions de Kalray étaient présentées sur le stand de Dell Technologies du salon SC22 (Super Computing 22) de Dallas, au Texas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *