Prix des cartes graphiques, est-ce le moment d’acheter ? pas encore…

Spread the love

Un nouveau rapport dévoile que les tarifs des cartes graphiques en Allemagne et en Autriche sont au plus bas depuis le mois de février. La baisse n’est cependant pas terminée.

3D Center met à jour son suivi des tarifs des cartes graphiques en Allemagne et en Autriche. Il montre que la baisse des prix des Radeon RX 6000 a débuté le 2 mai contre le 16 mai pour les GeForce RTX 30 series. Depuis la chute est importante et surtout continue. Nous avons désormais des positionnements tarifaires similaires à ceux observés en février dernier. Attention cette observation concerne les marchés allemand et autrichien. Elle ne peut pas étre généralisée à toutes les autres régions.

Carte graphique, les prix vont continuer de baisser

Evolution des prix des cartes graphiques de janvier à juillet 2021.

Evolution des prix des cartes graphiques de janvier à juillet 2021.

Si cette situation est réjouissante pour les joueurs, elle demande de la prudence car les prix restent encore élevés. En général nous sommes à du + 53% face aux tarifs recommandés par Nvidia et AMD. Cette chute est la conséquence d’un rééquilibrage entre l’offre et la demande. Par exemple la disponibilité des Radeon RX 6800, Radeon RX 6800 XT et de la GeForce RTX 3060 Ti s’améliore.

Il faut s’attendre à une poursuite de cette baisse des prix. Selon ce rapport le retour à des prix normaux est attendu dans trois ou quatre semaines.  Il est souligné

« Cela signifie que les prix actuels des cartes graphiques sont (pour la plupart) encore exagérés – et surtout que c’est le pire moment possible pour acheter une carte graphique. Parce que la tendance (maintenant clairement vérifiée) indique une baisse claire des prix des cartes graphiques dans les prochaines semaines, avec un rythme similaire. Le retour à des prix « catalogues » pourraient avoir lieu dans 3-4 semaines. […] Apparemment, les quantités de livraison sont actuellement suffisantes […] afin que les détaillants reçoivent plus de cartes qu’ils ne vendent. Étant donné que les détaillants ont acheté généralement leurs cartes auprès des distributeurs à un prix exagéré, le grand jeu consiste désormais à savoir qui va réussir à se débarrasser des stocks coûteux à temps pour réaliser un profit face à cette baisse constante des prix. »

Leave a Reply