Présidentielle américaine: les 10 États qui départageront Trump et Biden – Le Figaro

Spread the love
Réservé aux abonnés

DÉCRYPTAGE – Sur les 50 États que comptent les États-Unis, seuls quelques-uns, âprement disputés par les candidats, feront basculer l’élection.

Donald Trump et Joe Biden, tous les deux candidats pour être le prochain président des États-Unis.
Donald Trump et Joe Biden, tous les deux candidats pour être le prochain président des États-Unis. MANDEL NGANJIM WATSON/AFP

Qu’on les appelle swing states (États pivots) ou des battleground states (États disputés), une poignée d’États américains, susceptibles de basculer démocrate ou républicain, détermineront le nom du prochain président des États-Unis. C’est donc là que Donald Trump et Joe Biden investissent le plus et multiplient leurs déplacements.

Les dix États que nous avons choisi de mettre en avant totalisent par exemple cette année 183 grands électeurs sur les 270 à obtenir pour être élu à la Maison-Blanche (soit la majorité du collège électoral de 538 presidential electors).

En 2016, Donald Trump en avait remporté 304 face à Hillary Clinton, notamment grâce à la Floride, l’Arizona et la Caroline du Nord, mais aussi grâce aux voix décisives et parfois inattendues récoltées dans la «Rust belt», en Pennsylvanie, dans le Michigan et dans le Wisconsin.

Joe Biden est actuellement en tête dans la plupart, mais parfois d’une courte tête.

● Floride (29 grands électeurs)

Diverse mais plutôt conservatrice, la Floride

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Leave a Reply