Pourquoi Windows 11 est chaotique, et comment copier Apple aurait pu bien aider Microsoft

Spread the love
Pourquoi Windows 11 est chaotique, et comment copier Apple aurait pu bien aider Microsoft

Il n’a donc pas fallu longtemps pour que les discussions sur Windows 11 passent du stade des « ooh » et des « aah » à celui des cris et des hurlements.

Un vérificateur de compatibilité défectueux, combiné à une modification importante de la configuration requise, pourrait empêcher jusqu’à 60 % des PC Windows 10 existants – en termes réels, cela représente un nombre d’environ 800 millions – de passer à Windows 11.

D’un côté, Microsoft a de bonnes raisons d’apporter ces changements. Dans un article de blog non signé, l’entreprise souligne comment ils se traduiront par une sécurité et une fiabilité accrues. Ce sont les pierres angulaires d’une vie numérique heureuse et fonctionnelle.

publicité

Le problème est que Windows 10 existe depuis trop longtemps

Mais, d’un autre côté, envoyer d’énormes volumes de PC sous Windows 10 à la casse – ou du moins les laisser bloqués sur Windows 10 jusqu’à la fin de leur vie – est douloureux pour les utilisateurs concernés.

Le problème est que Windows 10 existe depuis trop longtemps. Sorti pour la première fois en 2015, le système d’exploitation a construit une base d’installation de bien plus d’un milliard de systèmes. Oui, je sais qu’il a connu de nombreuses mises à jour au cours de cette période, mais les exigences minimales sous-jacentes du système sont restées les mêmes.

La base installée est importante, et changer de direction va provoquer des remous. Et cinq ans, c’est long, en termes de technologie.

La bonne solution est celle qu’utilise Apple

En laissant les exigences système inchangées pendant si longtemps, une stagnation se crée au sein de l’écosystème. Même Microsoft, le principal moteur de l’écosystème PC, vend aujourd’hui des PC, sous sa propre marque Surface, qui ne peuvent pas fonctionner sous Windows 11. C’est un véritable gâchis.

C’est aussi un gâchis d’avoir à couper des centaines de millions de systèmes, mais la vérité est que si Microsoft avait fait un meilleur travail de gestion de l’écosystème, ce nombre aurait été beaucoup plus faible : l’élimination de ces machines aurait eu lieu au fil du temps. La bonne solution est celle qu’utilise Apple. Des mises à jour annuelles et, par conséquent, une réduction annuelle du nombre d’appareils compatibles.

Microsoft expose les problèmes causés dans le billet de blog cité ci-dessus. Il explique comment ces modifications des exigences système amélioreront la sécurité et réduiront les pannes. C’est important, mais le plus important est peut-être le fait qu’il existe des centaines de millions de systèmes qui, selon Microsoft, ne sont pas suffisamment sécurisés.

Imaginez avoir dépensé 5 000 euros pour un système, et découvrir qu’il ne figure pas sur la liste de compatibilité de Windows 11

Même si j’ai des problèmes avec le calendrier de mise à jour agressif d’Apple pour iOS et macOS, il contrôle l’écosystème et donne l’impression que les choses ont une durée de vie limitée. Cela dit, Apple n’a pas pour vocation de vendre du matériel qui ne sera plus pris en charge en l’espace de quelques mois. Le fait que Microsoft vende actuellement un Surface Studio 2 haut de gamme qui ne supportera pas la nouvelle version n’est de ce point de vue pas une bonne chose.

Imaginez avoir dépensé près de 5 000 euros pour un système, et découvrir qu’il ne figure pas sur la liste de compatibilité de Windows 11. Je ne serais pas surpris que la liste de compatibilité soit bientôt modifiée pour que ce système puisse être mis à niveau.

C’est une vérité incontournable : la technologie a une durée de vie limitée, et le rythme du changement est incessant. Si l’on ajoute à cela la sécurité, il est même étonnant que notre technologie dure aussi longtemps. Mais, avec une meilleure gestion, les transitions inévitablement douloureuses qui se produisent au fur et à mesure que le matériel avance dans son cycle de vie peuvent être mieux gérées. Essayer de gérer cela par tranches de cinq ans ne semble pas réalisable.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply