Pourquoi le météore vu en Bretagne hier soir était si lumineux – Numerama

Spread the love

Un bolide très lumineux est passé au-dessus de la Bretagne dans la nuit du 5 au 6 septembre 2021. Son éclat a pu paraître spectaculaire aux spectateurs et spectatrices du phénomène. Comment l’expliquer ?

Certains observateurs du ciel ont pu assister, peu avant minuit le dimanche 5 septembre 2021, à l’éclat d’un bolide dans le ciel de la Bretagne. À l’aide des témoignages visuels et des observations de plusieurs stations, sa trajectoire a été établie. Il s’agit d’un météore (un phénomène lumineux lié à la chute d’un corps solide dans l’atmosphère de la Terre), à ne pas confondre avec une météorite.

Sur les images spectaculaires de l’événement, le bolide émet un puissant flash lumineux l’espace de quelques secondes. Pourquoi l’objet a-t-il pu apparaître si brillant ? François Colas, astronome à l’observatoire de Paris et responsable du réseau FRIPON (un réseau de caméras surveillant le ciel en continu afin de détecter des bolides), donne des indications à Numerama : « La luminosité est directement proportionnelle à la masse et la vitesse au carré. Cet objet était très rapide, il allait à 70 kilomètres par seconde. C’est pour cela que le phénomène était très lumineux. Sa masse initiale, avant que l’objet ne touche notre atmosphère, est de l’ordre de 1 kilo. Après, il s’est complètement désintégré. »

La luminosité d’une pleine Lune, concentrée en un point

Pour mieux comprendre à quel point ce bolide était lumineux, l’astronome le compare à un astre familier du ciel. « Sa luminosité était de l’ordre d’une pleine Lune, concentrée en un point. Les témoins ont été impressionnés par ce flash très lumineux et très prompt, qui a duré à peine deux secondes », poursuit le scientifique. On pourrait spontanément se dire que l’éclat du bolide était lié à sa proximité lors de son passage, mais ce facteur n’est pas le plus déterminant. « Il est certain que plus l’objet est proche, plus il est lumineux, mais les étoiles filantes passent toujours aux mêmes altitudes, entre 100 et 40 km. Ici, c’est une très grosse étoile filante. »

François Colas précise qu’en France, on peut voir une dizaine de bolides par année. Néanmoins, les conditions dans lesquelles ces phénomènes font leur apparition peuvent jouer un rôle dans leur médiatisation. Ce dimanche 5 septembre, lorsque le bolide est passé « il faisait très beau en Bretagne, il n’était pas trop tard et il y avait beaucoup d’observateurs. »

Quant à l’origine de cet objet, il a été possible de déterminer qu’il provient « du système solaire externe, au-delà de Neptune », selon le spécialiste. C’est d’ailleurs ainsi que l’on peut expliquer sa remarquable rapidité. «  La vitesse [du bolide] est une composition de la vitesse de la Terre et la vitesse orbitale de l’objet. Comme cet objet vient de très loin, lorsqu’il arrive vers la Terre, il va très vite. »

Carte des témoignages visuels du bolide du 5 septembre 2021. // Source : Fripon/Vigie-Ciel

Regardez le monde depuis l’espace

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo

Leave a Reply