Pour un titre écouté sur Apple Music, combien touche votre artiste préféré ?

Spread the love

Les artistes sont mieux payés sur Apple Music que sur Spotify, a dit Apple dans une lettre obtenue par le Wall Street Journal ce vendredi. Plusieurs mois après son principal concurrent, le service de streaming musical d’Apple a enfin révélé sa rémunération des artistes.

La politique est la même pour l’ensemble des artistes, sans exception selon les dires de la marque à la pomme. « Nous croyons qu’il faut payer à chaque créateur le même tarif » écrit-elle, avant d’ajouter : « Alors que la discussion sur les redevances de streaming se poursuit, nous pensons qu’il est important de partager nos valeurs ».

Combien gagnent les artistes sur Apple Music ?

Cette notion d’égalité est un sujet très complexe pour les plateformes. En effet, comme fonctionne l’industrie musicale actuellement, il n’est pas possible pour les services de payer directement l’artiste. Apple Music et Spotify paie les redevances aux titulaires des droits, qui reversent par la suite à l’artiste une certaine part en fonction de son contrat négocié. La plupart des fonds restent donc au distributeur, au label, à la maison de disques…

Pour pallier à ce problème, Apple et Spotify disent qu’ils paient les titulaires de droits en fonction de leur contrat avec l’artiste (SoundCloud a récemment rejoint cette politique). Plus les parts négociées pour les artistes sont faibles, plus les plateformes paient les titulaires des droits afin que les artistes puissent toucher le même montant que des artistes indépendants par exemple. Apple Music dit qu’il reverse 1 cent, soit 0,01 $ US par flux (une écoute).

Comparé à Spotify, le montant serait deux fois plus élevé. Spotify devrait payer les artistes à hauteur de 0,005 $ US, soit deux fois moins. En revanche, la plateforme reste la plus influente sur le marché et il s’agit de celle qui contribue le plus à l’industrie musicale, car elle compte plus d’utilisateurs (155 millions d’utilisateurs payants sur 325 millions au total, contre 60 millions pour Apple selon ses chiffres de juin 2019).

Il en reste que Spotify et Apple Music sont des bons indicateurs de la part colossale des maisons de disques dans l’industrie musicale. Dans sa lettre, Apple disait que 52 % de ses revenus sur ses abonnements partaient en direction des poches des maisons de disques. Chez Spotify, les titulaires des droits des artistes toucheraient 2/3 de chaque dollar payé par la plateforme. Les artistes font toujours partie des derniers pourcentages restants.

Leave a Reply