Pour SFR, la course à la 5G débute à Nice

Spread the love
Pour SFR, la course à la 5G débute à Nice

SFR dégaine à son tour. Après s’être octroyé 80 MHz de fréquences 5G pour la coquette somme de 728 millions d’euros lors de l’appel d’offres dédié à la nouvelle génération de technologie mobile, la filiale d’Altice France vient de dévoiler le contours de ses forfaits 5G. Mieux, la marque au carré rouge devient également le premier opérateur à lancer la 5G en commercialisant son premier réseau 5G à Nice, qui sera donc la première ville de France à profiter d’un réseau de nouvelle génération accessible au grand public. Quant au reste du territoire, l’opérateur indique qu’il assurera une « couverture progressive à partir de fin 2020 ».

Ce lancement du premier réseau s’accompagne également de la commercialisation des premiers forfaits 5G de l’opérateur, dont le tarif débutera à 40 euros par mois pour 80 Go de données. Il comprendra les SMS, MMS et appels en illimités. Pour vous offrir un forfait 100 Go, il faudra compter 50 euros par mois, tandis que les forfaits avec un volume illimité de données seront commercialisé à 95 euros par mois.

Source : SFR.

Au contraire d’Orange ou de Bouygues Telecom, qui ont annoncé des forfaits 5G avec des augmentations tarifaires modérées – de l’ordre d’environ 5 euros par mois – SFR a décidé de dissocier ses offres 5G via des prix revus à la hausse. Par exemple, la marque au carré rouge commercialise actuellement ses forfaits 4G+ avec 80 Go de données à 20 euros par mois, tandis que son forfait 4G+ comprenant 120 Go de données est accessible à partir de 35 euros par mois. Pour autant, l’opérateur reste fidèle à sa stratégie basée sur les contenus en offrant également une application permettant d’accéder à des contenus sportifs de RMC Sport en réalité virtuelle, ainsi qu’un abonnement à son application SFR Gaming.

publicité

Des offres dédiées aux professionnels

Si SFR s’adresse au grand public, il n’en oublie pas pour autant les professionnels. La branche B to B de l’opérateur, SFR Business, a en effet présenté ses propres forfaits 5G dédiés aux professionnels. A partir de 37 euros par mois, ceux-ci pourront s’offrir un forfait comprenant 40 Go de données. Pour s’offrir un forfait 5G illimité, les professionnels n’auront à débourser “que” 52 euros par mois, pour des données illimitées en France et 80 Go de données en roaming, depuis l’Europe et l’Amérique du Nord. Enfin, l’opérateur propose également un forfait 5G illimité comprenant cette fois 150 Go de roaming depuis l’Europe et l’Amérique du Nord, pour de 132 euros par mois.

L’état-major d’Altice a également présenté ce jeudi ses résultats pour le troisième trimestre de son exercice 2020. Si SFR a vu ses revenus progresser de 4 %, à 2,75 milliards d’euros, grâce à de bonnes performances sur les marchés fixe et entreprise, l’opérateur a toutefois fait moins bien que ses concurrents en ne recrutant “que” 21 000 abonnés supplémentaires sur le fixe. Par comparaison, Orange a totalisé un recrutement net de 95 000 clients fixes supplémentaires au cours de la même période, contre 99 000 abonnés nets supplémentaires pour Free.

Si SFR n’a donc pas autant profité du déconfinement que ses concurrents, l’opérateur enregistre toutefois 25 000 abonnés supplémentaires sur ses offres mobiles et surfe également sur les bonnes performances de sa branche B to B, SFR Business, dont les revenus ont augmenté de 9,2 % sur un an. Au niveau européen, la holding de Patrick Drahi a enregistré une hausse de 3,2 % de ses revenus sur un an, à 3,77 milliards d’euros. A noter que le projet de ce dernier de retirer le groupe, dont il détient pour l’heure de 77,6 % du capital, est toujours d’actualité. Une annonce sur l’offre publique de rachat des titres restants pourrait d’ailleurs être effectuée prochainement.

Leave a Reply