Pour Linus Torvalds, Linux 5.8 est “l’une des meilleures versions de tous les temps”

Spread the love
Pour Linus Torvalds, Linux 5.8 est

Le responsable du noyau Linux, Linus Torvalds, semble ravi de la première ébauche du noyau Linux 5.8, qui contient 800 000 nouvelles lignes de code et plus de 14 000 fichiers modifiés, soit une révision d’environ 20 % des fichiers du noyau. “Je ne m’attendais pas vraiment à cela, mais cette version 5.8 semble être l’une de nos meilleures versions de tous les temps”, s’est réjoui le créateur du noyau lors de la présentation de ce nouveau noyau.

Tout n’avait pourtant pas bien commencé. Au début de ce mois, Torvalds avait en effet durement critiqué un correctif de sécurité développé par les ingénieurs d’AWS pour Linux 5.8, qui aurait selon lui pu entraîner une baisse des performances de certaines applications. Ce correctif étant terminé, il s’est satisfait du rythme de développement du noyau Linux, qui se concentre sur les composants de base, les mises à jour des pilotes et les améliorations de la conception du noyau.  

La version 5.8 du noyau de Linux fait à peu près de la même taille que la version 4.9 de Linux de 2016, que Torvalds avait alors estimé comme “la plus grande que nous ayons jamais eue” et qui s’étendait sur plus de 22 millions de lignes de code. Une taille toutefois “artificielle” selon-lui, qui avait mis en avance le sous-système de pilotes Greybus pour supporter le smartphone modulaire de Google, le projet Ara, maintenant abandonné.

publicité

Big is better

“Avec la version 5.8, nous n’avons aucun signe de ce genre de problème qui rendrait la version plus volumineuse – il y a simplement beaucoup de développement là-dedans”, a écrit Linus Torvalds. Si la nouvelle version s’impose donc comme très volumineuse, elle contient moins de nouvelles lignes de code que la version 4.12, qui reste à ce jour le “champion incontesté de la taille”.

A noter que d’autres noyaux ont été de taille comparable en raison de sous-systèmes particuliers. Par exemple, la version 4.2 comportait un autre dépassement du nombre de lignes du pilote GPU d’AMD, tandis que la version 2.6.29 comportait des ajouts importants de pilotes de mise en scène.

Linux 5.8 apporte des mises à jour pour la plate-forme de virtualisation Hyper-V de Microsoft, les puces Arm, le sous-système Direct Rendering Manager (DRM), la mise en réseau, les pilotes, IBM Power PC, le système de fichiers exFAT de Microsoft, récemment ouvert, et bien plus encore. Malgré sa taille, Linus Torvalds ne s’attend pas à ce que la version 5.8 de Linux soit une version gênante. 

Source : ZDNet.com

Leave a Reply