Pour contrer Starlink, Orange lance une nouvelle offre d’accès internet par satellite

Pour contrer Starlink, Orange lance une nouvelle offre d’accès internet par satellite

Face à l’américain Starlink, propriété d’Elon Musk, qui compterait déjà 10 000 abonnés en France, Orange montre les muscles sur le marché de l’accès à internet par satellite. Depuis ce jeudi 16 novembre, les particuliers, situés en France métropolitaine, peuvent souscrire à sa nouvelle offre, baptisée toute simplement Satellite Orange.

Pour 49,99 euros par mois, avec le premier mois offert, les abonnés pourront profiter d’un une connexion en illimité allant jusqu’à 200 Mbits/s en descendant et 15 Mbits/s en montant. Soit un tarif supérieur au forfait standard pour un usage résidentiel de Starlink qui a été récemment ramené de 50 à 40 euros par mois. Cet abonnement fixe autorise, selon notre confrère Presse Citron un débit descendant supérieur à 100 Mbits/s et débit montant est de l’ordre de 10 Mbits/s.

Aide financière de l’Etat

Les frais liés à l’équipement matériel sont, en revanche, réduits. Le « Kit Satellite » d’Orange est disponible à l’achat pour 299 euros ou à la location pour 8 euros par mois. L’antenne peut être posée par l’abonné ou un partenaire agréé, une prestation facturée 299 euros assortie d’une garantie d’un an. Du côté de la filiale de SpaceX, le kit matériel (base, routeur, câbles) s’élève à 450 euros et l’installation est à la seule charge de l’abonné.

Les particuliers éligibles au dispositif « Cohésion Numérique des Territoires » peuvent, par ailleurs, bénéficier d’une aide financière à hauteur de 300 euros sur l’achat du kit ou le service de pose du matériel. Ce dispositif vise à renforcer l’accès effectif au très haut débit pour les Français qui n’ont pas encore accès à la fibre optique.

L’opérateur historique précise que son offre intègre aussi la téléphonie avec des appels illimités vers les fixes de France métropolitaine et 50 autres destinations et vers les mobiles de France métropolitaine et 8 autres destinations, sans changement de numéro de téléphone. Ce que ne prévoit pas l’offre résidentielle de Starlink.

Satellite Orange est commercialisée par le réseau de distribution de l’opérateur – boutique en ligne, points de vente – et opérée par sa filiale Nordnet, spécialiste français de l’internet par satellite depuis 15 ans. A noter que Nordnet propose une formule « Internet neosat » à partir de 34,90 euros par mois, mais sans appels illimités.

Avec cette offre d’accès internet par satellite, Orange étend son portefeuille de solutions de connectivité au-delà de l’ADSL, de la fibre optique et des box domestiques reliées à la 4G ou la 5G (4G Home et 5G Home). Selon l’opérateur, elle « s’adresse tout particulièrement aux clients non-éligibles à la fibre et à ceux disposant d’un faible débit ADSL. »

publicité

Une offre souveraine

Orange joue la souveraineté en s’appuyant sur l’expertise de l’industrie spatiale française et européenne. Son offre fait appel au satellite Eutelsat Konnect VHTS, conçu par Thalès Alenia Space et lancé en septembre 2022 par Ariane 5. Pesant 6,5 tonnes et mesurant 9 mètres de haut, il s’agirait du plus gros satellite européen jamais conçu, appartenant à la nouvelle génération de satellites à propulsion 100 % électrique, donc moins polluants.

Depuis l’arrivée du mastodonte Starlink avec sa constellation de 5 000 satellites, et en attendant le lancement effectif de Kuiper d’Amazon (3 200 satellites), l’internet spatial est devenu un marché ultra-concurrentiel, évalué à 16 milliards de dollars en 2030. Il permet de desservir les zones blanches, en rase compagne, en montage ou en pleine mer, non desservis pas les réseaux filaires (fibre optique, câble, ASDL) ou mobiles (4G, 5G, THD Radio).

Face aux nouveaux entrants américains, l’opérateur français Eutelsat a récemment entériné son rapprochement avec le britannique OneWeb donnant naissance à un géant de la connectivité par satellite, combinant des solutions à la fois en orbite géostationnaire et en orbite basse.

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading