Portrait-robot du casque de réalité augmentée d’Apple

Spread the love

En 2017, Apple se lançait à l’assaut de la réalité augmentée : iOS 11 inaugurait la première version d’ARKit, la « boîte à outils » dans laquelle les développeurs piochent pour concevoir leurs « expériences » de réalité augmentée. Depuis, le constructeur n’a cessé d’améliorer son API, qui en est à la version 4.

Chaque fois qu’il en a l’occasion, Tim Cook fait de la retape pour cette technologie (dernier exemple en date dans cette interview du New York Times). Mais si l’enthousiasme est toujours aussi présent du côté de Cupertino, du côté des utilisateurs, l’attrait a perdu de sa vigueur. La principale pierre d’achoppement, ce n’est pas la technologie en elle-même, mais la manière de s’en servir.

Leave a Reply